Home Mode & Beauté Boire du collagène pour paraître plus jeune, la tendance WTF tout droit...

Boire du collagène pour paraître plus jeune, la tendance WTF tout droit venue d’Asie

Instagram @Protocol
Instagram @Protocol

On rêve toutes de découvrir un jour le remède miracle qui nous permettra de traverser les années sans aucune marque du temps sur notre peau. En Asie, certaines femmes semblent avoir trouvé ce Graal dans le collagène à boire. Mais si cette consommation est de plus en plus en vogue chez les beauty-addicts, il semblerait que la pratique ne soit pas aussi bénéfique qu’il n’y paraît.

À l’heure où les clichés de stars, blogueuses et autres influenceuses à la peau impeccable se multiplient sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui cherchent la solution qui leur permettrait d’atteindre le même niveau de perfection. Et un moyen pour conserver la jeunesse de leur épiderme le plus longtemps possible. Pour cela, les femmes asiatiques ne jurent plus que par le collagène. Déjà utilisée en chirurgie esthétique, la molécule a en effet envahi la routine beauté de toutes les beautystas du continent.

Le collagène c’est quoi?

Le collagène est une des protéines les plus présentes dans notre corps et, surtout, un des éléments constructeurs de notre peau. Il fournit à celle-ci souplesse et élasticité tout en accélérant la cicatrisation. Il est donc un élément essentiel à sa bonne qualité. Mais malheureusement, plus nous prenons de l’âge, moins nous en fabriquons. Et avec une production de plus en plus faible, de plus en plus de rides apparaissent. C’est pourquoi les produits à base de collagène sont toujours plus vantés et utilisés à travers le monde.

Comment se consomme-t-il?

Le collagène était déjà utilisé via la chirurgie esthétique et les marques de cosmétiques, avec des soins directement appliqués sur la peau. Désormais, c’est par voie interne qu’il est administré. Souvent en avance sur le reste du monde en matière de tendances beauté, ce sont les Asiatiques qui ont initié la consommation du collagène sous forme de boisson. Plusieurs enseignes ont ainsi créé des thés, tisanes, jus, etc. à base de cette protéine. Des sortes de potions magiques dégustées notamment lors des « Drinkable Collagen Parties »: des soirées entre copines ou après une ribambelle de petits fours et de potins, on prend un shot de collagène avant d’aller dormir. Une absorption tardive qui permettrait une meilleure activation de la substance durant le sommeil. Selon les marques le commercialisant, prendre du collagène à boire au lieu de directement l’appliquer sur la peau serait ainsi plus efficace, avec une action profonde sur l’entièreté du corps.

Sain ou dangereux?

C’est bien beau tout cela mais est-ce bon pour la santé? Le collagène étant une protéine naturellement contenue dans notre corps, rien ne présage qu’en ingérer par le biais d’une boisson soit dangereux. Il suffit de ne pas dépasser la dose recommandée, comme pour tous les compléments. Les opinions divergent plutôt sur sa véritable efficacité sur notre épiderme. En effet, selon Anne Chapas, dermatologue à New York et fondatrice de l’Union Square Laser Dermatology, aucune étude n’est encore venue confirmer les effets merveilleux sur la peau, des boissons à base de collagène. La spécialiste explique dans le Women’s Health Magazine que « la plupart des études sur le collagène à boire ne sont pas assez rigoureuses pour tirer des conclusions sur son effet sur la santé de la peau, l’apparence ou le vieillissement ». Les dermatologues s’accordent aussi pour dire que sous forme liquide à ingérer, le collagène ne peut être suffisamment assimilé par l’organisme que pour en absorber tous les bénéfices. Seuls des fragments de la molécule seraient ainsi captés par notre épiderme, le reste étant détruit durant la digestion.

On l’adopte ou pas?

En complément d’une bonne hygiène de vie peut-être, mais le collagène à boire ne semble pas être le remède miracle tant attendu qui sauvera notre epiderme au fil des années. Comme toujours, les meilleures recommandations sont de soigner sa peau chaque jour avec des produits non agressifs et hypoallergéniques, d’être prudent avec le soleil en utilisant un bon filtre UVB et UVA, de ne pas fumer, de manger sainement et varié et de boire suffisamment d’eau. Pour le reste, c’est à voir avec un dermatologue qui saura vous aiguiller dans les choix à faire en fonction de votre type de peau. Mais on le rappelle, l’apparence ne fait pas tout, la jeunesse c’est aussi dans la tête que ça se passe!

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.