Bannir le gluten sans être intolérante est dangereux pour la santé

    Shutterstock
    Mauvaise nouvelle pour celles qui comptaient abandonner le gluten pour s’affiner avant l’été : le bannir de son alimentation sans y être intolérante est dangereux pour la santé. 

    Le régime NoGlu, le nom est rigolo, et surtout, les effets sur la silhouette de l’abandon du pain et des pâtes sont immédiats. Mais attention : abandonner le gluten sans y être intolérante a aussi des effets néfastes sur la santé. À l’occasion de la journée mondiale des maladies cœliaques, on remet les pains sur les i.
     

    Les maladies coeliaques, c’est quoi ?

    Pour la petite histoire, « coeliaque «  vient du grec « koeliakos », qui signifie « qui appartient aux intestins ». La maladie coeliaque est une maladie chronique de l’intestin déclenchée par la consommation de gluten, avec, à la clef pour ceux qui en souffrent et qui en mangent, un assortiment de symptômes digestifs déplaisants. Douleurs, diarrhée, balonnements : de quoi passer l’envie de se refaire une tartine. D’autant que les manifestations de la maladie peuvent s’aggraver : si l’intestin est trop abîmé, il devient incapable d’absorber certains nutriments et minéraux, donnant lieu à de la malnutrition malgré une alimentation normale. En outre, la maladie coeliaque peut entraîner fatigue, dépression et douleurs aux articulations. La solution pour retrouver la santé : éliminer le gluten de son alimentation. Un changement de régime qui séduit même les personnes qui ne sont pas intolérantes au gluten.
     

    via GIPHY

    Pourquoi c’est tentant d’éliminer le gluten ?

    Le gluten est une protéine que l’on retrouve dans plusieurs céréales, notamment le blé, le seigle, l'avoine, l'orge et l'épeautre. L’éliminer de son alimentation, cela revient donc à faire la croix sur le pain, les pâtes, mais aussi certains plats préparés sans oublier les pâtisseries. Forcément, en faisant la croix sur la lasagne et l’éclair au chocolat pour la faire passer, on va voir sa silhouette s’affiner. Problème : sans le voir, on va aussi faire des dégâts sur sa santé.
     

    Les dangers du NoGlu

    En effet, une étude récente réalisée sur 110 000 personnes par les universités de Harvard et Columbia, montre que les régimes sans gluten augmentent le risque d’attaque cardiaque quand il est adopté par des personnes qui ne souffrent pas de maladie coeliaque. En cause : l’absence de graines et de leurs vertus protectrices dans l’alimentation. Autre mauvaise nouvelle : selon une autre étude, réalisée elle sur 200 000 personnes, le régime sans-gluten augmenterait le risque de développer un diabète de type 2.  De quoi couper l’appétit à celles qui avaient banni le gluten, mais aussi faire monter la moutarde au nez des médecins.
     

    « Marchands de peur »

    Ainsi que le dénonce le chirurgien Laurent Alexandre dans les colonnes de L’Express, «Un discours raisonnable sur l'alimentation est nécessaire : ce que nous mangeons est un déterminant essentiel de notre santé. Les épidémies de comportements alimentaires irrationnels promus par les marchands de peur doivent être combattues! Il est urgent de réaliser des études pour bien évaluer le risque du sans-gluten et ne pas découvrir dans vingt ans que nos enfantillages ont fabriqué des millions d'infarctus supplémentaires».  D’autant que derrière la tendance au NoGlu se cacherait une industrie des plus juteuses: «Le marché des aliments sans gluten devrait atteindre 12 milliards de dollars dès 2020. Le gluten est le nouvel ennemi public n° 1. Tout ceci serait distrayant si cette nouvelle folie n'était pas dangereuse». Dangereux d’éliminer les pâtes et la pizza ? Il ne fallait pas le dire deux fois !
     

    via GIPHY

    Non aux régimes bidon: 

    Jobs

    Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

    Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.