Home Mode & Beauté Le parfum pour cheveux Authentic Beauty Concept nous fait tourner la tête

Le parfum pour cheveux Authentic Beauty Concept nous fait tourner la tête

Plébiscitée pour ses produits de pointe à l’odeur addictive, la marque de soins capillaires Authentic Beauty Concept a eu l’excellente idée de capturer cette dernière dans un parfum pour cheveux qui fait tourner la tête.

À l’image du following culte de marques telles que Glossier ou Aesop, en deux ans d’existence seulement, Authentic Beauty Concept a réussi à se forger une place de choix sur le marché et dans les salles de bain des beautistas. C’est que ces produits n’ont pas seulement fait leurs preuves sur leurs crinières; ils sont aussi emballés dans un packaging pastel du plus bel effet, avec, en prime, un parfum délicat qui prolonge le moment de soin longtemps après le shampoing. Et plus encore maintenant que la marque a lancé sa nouvelle eau de toilette pour les cheveux et la peau.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le parfum signature d’Authentic Beauty Concept

Son parfum? Nul autre que celui le qu’on retrouve à la fois dans la gamme All Hair Types et dans les gammes de Styling, soit des notes de lin frais, de fleurs blanches et de violette poudrée qui ont été soigneusement mélangées pour obtenir un parfum à la finition propre et féminine. Et parce que la durabilité est intégrée dans la philosophie de la marque, l’eau de toilette est donc présentée dans une bouteille en verre composée de 25% de verre recyclé, elle-même emballée dans une boîte climatiquement neutre, qui soutient l’ONG Plastic Bank. Un nouveau produit de beauté qui a tous les ingrédients pour devenir un essentiel dès sa sortie en mars 2021, et qui sera proposé au prix de 50€ les 50ml. Et pour découvrir tous les salons belges où le trouver au printemps prochain, c’est par ici. Ne reste plus qu’à patienter en attendant la sortie, et si on pouvait nous rendre nos coiffeurs chéris d’ici là, ce serait gentil, merci.

Lire aussi: