Après la tournée minérale, la tournée sans viande

    Shutterstock
    Tenir un mois sans alcool, facile? Et si on tentait aussi d'arrêter la viande et le poisson? Jours sans viande lance un défi aux Belges: être végétarien pendant 40 jours. Une initiative bonne pour la santé mais aussi pour l'environnement.

    Si vous avez réussi à ne pas boire d'alcool durant la tournée minérale, il est peut-être temps de tenter de vous fixer un nouveal objectif. Du 1er mars au 15 avril prochain, JSV, Jours sans viande, vous propose de tenter de ne plus manger de viande ou de poisson durant le plus de temps possible. On s'y met?

    Réduire son empreinte écologique

    Lancé hier sur les réseaux sociaux, l'événement vise avant tout à faire prendre conscience de l'impact environnemental de la consommation de viande. "Parce que la consommation de viande est l’une des causes la plus importante du dérèglement climatique. En plus, la viande est un des produits alimentaires qui remporte le moins de nutritions par mètre carré. Quand on mange tout de même de la viande, il est mieux de choisir de la viande durable, produite chez nous.

    Puisque la Belgique est sur la dixième place des pays avec l’empreinte écologique la plus grande, cette campagne est un signal puissant que nous, les citoyens, devons prendre le relais.

    Sur leur site, les organisateurs de JSV nous donnent tous les conseils nécessaires pour tenir 40 jours sans dépérir. Et, parole de végétarienne, ce n'est pas aussi difficile qu'on le pense! 

    3 raisons de s'y mettre

    1. Penser à sa santé. C'est prouvé: les végétariens vivent plus longtemps. De plus, une étude a démontré qu'un jour de végétarisme par semaine aide à réduire l'obésité et le cholestérol.

    2. Penser aux autres. Ce n'est pas forcément écrit sur votre assiette mais rappelez-vous que la viande que vous ingérez provient d'un animal qui a souffert et qui a été tué pour que vous puissiez le déguster. Réduire sa consommation de viande, c'est aussi une question d'éthique. 

    3. Penser à l'environnement. Saviez-vous que l'industrie du bétail est responsable de près de 15% des émissions des gazs à effet de serre dans le monde? Manger moins de viande (ou plus du tout), c'est participer à la préservation de notre planète. 

    Lire aussi:
  • Devenir végétarien, et si c'était pour demain?
  • La vérité sur les steaks végétariens de supermarchés.
  • Jobs

    Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

    Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.