Home Mode & Beauté Cheveux CHEVEUX: 7 conseils pour couper soi-même sa frange

CHEVEUX: 7 conseils pour couper soi-même sa frange

Getty Images
Getty Images

On le sait pertinemment, couper sa frange soi-même vire très souvent (voire toujours) à la catastrophe. Pour autant, entre la peur d’être ratée par le coiffeur et de ressembler à Dora l’Exploratrice et le rechignage à payer le prix pour une simple mèche, on finit toujours par en arriver à saisir nos ciseaux. Alors voici quelques conseils pour rompre avec ce cercle vicieux chevelu et réussir cette entreprise périlleuse.

1

Ne pas sous-estimer le principe

Non, réaliser une frange n’est pas juste une affaire de mèche maintenue avec un peigne et qu’il suffit de veiller à couper droit. Ce n’est pas pour rien que le métier de coiffeur demande une formation poussée. Ni que le Net fourmille de vidéos dramatiquement drôles de filles face des horreurs capillaires. Mieux vaut donc éviter la précipitation et prendre le temps de se préparer minutieusement avant de commencer.

2

Avoir le bon matériel

Cela peut sembler basique, mais il est essentiel d’avoir des ciseaux de coiffure (et non pas de cuisine ou pour papier), qui coupent correctement, sont faciles à manier et ne sont ni trop petits ni trop imposants. De même, un bon peigne est essentiel. On veille aussi à avoir les cheveux secs et propres pour déjà éviter une grande part de mauvaise surprise et d’effet rebiquage au moment du séchage. Il est également important de se positionner confortablement, en face d’un grand miroir, avec une bonne luminosité pour avoir une vue correcte sur l’ensemble.

3

Y aller progressivement

Une fois coupé, c’est trop tard, il faudra attendre que ces 3 cm perdus repoussent et vivre avec une coupe de moine pendant un mois. Mieux vaut donc y aller pas à pas, en s’arrêtant à chaque étape pour vérifier le résultat. L’occasion de peut-être se rendre compte qu’au final, mieux vaut une frange qui frôle les sourcils pour éviter de grossir son visage ou au contraire qui remonte plus haut que ce qu’on imaginait, en mettant ainsi en valeur nos pommettes. Et qui sait, la possibilité de voir aussi qu’en fait, on est est incapable de couper droit et d’arrêter la casse chevelue avant qu’il soit impossible pour un professionnel de récupérer quoi que ce soit.

4

Se baser sur soi

Certes, la frange de Sienna Miller ou celle d’Alexa Chung sont canon, mais nous ne sommes pas toutes égales devant la texture et l’épaisseur de nos cheveux. Votre crinière est plutôt indomptable et présente des épis? Tenez en compte en coupant, histoire d’éviter de vous réveiller le matin avec une mèche rebelle refusant d’accepter la gravité. Vous avez des cheveux très raides? Combattez l’effet rideau qui vous amènerait à ressembler à la petite sœur de Spock. De même, si vous avez les cheveux épais, favorisez une frange fine pour éviter un résultat trop massif. Rejeter les fantasmes pour accepter celle que l’on est évite nombre de beauty faux pas.

5

La coupe

Séparez votre chevelure en une raie au milieu, aussi droite et précise que possible. Créez ensuite un triangle avec vos cheveux, sur l’avant de votre front, en veillant bien à avoir la même épaisseur pour les deux mèches. Une fois cette étape franchie, attachez le reste de votre chevelure et coiffez vos mèches sur le devant du crâne. Si elles doivent être démêlées, ne les lissez surtout pas, pour éviter un résultat faussé.

  • Si vous désirez une frange droite, coupez en suivant une ligne imaginaire, allant d’un côté de la tête à l’autre. Si vous n’êtes pas à l’aise avec le principe, n’hésitez pas à utiliser un clip pour maintenir les mèches ou du papier collant.
  • Si vous voulez une frange plus longue sur les côtés et légèrement plus courte devant, après avoir formé le triangle des mèches, saisissez l’une des deux, pincez là entre vos doigts et coupez net au niveau de votre nez. Puis donnez de petits coups de ciseaux rapides en positionnant ceux-ci à la verticale pour un effet savamment naturel et un brin décoiffé.

Quelque soit votre frange de prédilection:

-Sachez que couper totalement droit donnera toujours un peu moins naturel.
-Veillez à pencher légèrement vos ciseaux vers le bas et coupez par petits coups plutôt qu’en une seule fois.
-Prenez en compte que plus le point de départ pour la sélection de la future frange est haut sur le crâne et le triangle large, plus celle-ci sera épaisse et imposante.
-Ne tirez pas sur les mèches pour les maintenir pendant que vous couper, sous peine de risquer d’enlever quelques centimètres de trop.

6

Etudiez la question

Si vous avez du mal à visualiser la marche à suivre, n’hésitez pas à regarder des vidéos explicatives. Si celles-ci n’assurent pas de réussir la frange parfaite, elles peuvent au moins vous montrer que vous réalisez les mauvais gestes ou tenez mal vos ciseaux.

7

Et enfin et surtout, lâchez prise

Réaliser sa coupe soi-même comportera toujours une part de risques et d’imprévus. Acceptez-les ou réservez une visite en salon. Le but n’est pas de pleurer à chaudes larmes les dix jours suivant mais bien de se simplifier la tâche. Si vous ne vous sentez pas les épaules, ou le coup de ciseaux nécessaires, alors ne jouez pas les apprenties coiffeuses. Et surtout, rappelez-vous qu’il ne s’agit au final que d’une affaire de cheveux et qu’ils ne manqueront pas, quoi qu’il arrive, de repousser.

D’autres conseils pour une crinière de rêve:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.