Home Mode & Beauté Maquillage 7 astuces pour appliquer son anticernes comme une pro

7 astuces pour appliquer son anticernes comme une pro

Shutterstock
Shutterstock

Rien de mieux qu’un anticernes pour réveiller un regard fatigué ou en manque de lumière. Mais si le produit est essentiel, l’application ne l’est pas moins.  Voici quelques conseils pour des yeux de biche.

1

Bien choisir le ton

Règle numéro 1: toujours prendre une teinte un brin plus claire que la couleur de sa peau. Un anticernes trop foncé ne ferait que marquer le cerne, apporter un effet vieillissant et manquerait de naturel. En parallèle, on examine également la tonalité des cernes pour choisir un ton complémentaire. Toutes nos astuces pour définir la nuance idéale sont à retrouver par ici.

2

Évitez d’assécher

Cernes masquées ne doit pas rimer avec rides amplifiées. Or, lorsque la texture choisie est trop sèche, celles-ci deviennent nettement plus visibles. Que l’on se sente plus à l’aise avec un anticernes sous forme de crème ou au contraire avec un stick et un crayon, on veille à hydrater le contour de l’œil avant l’application. Et si l’on a déjà des ridules apparentes on favorise plutôt les matières fluides.

3

Avoir le bon timing

Basique mais essentiel à se remémorer: au contraire du correcteur, l’anticernes s’applique après le fond de teint. On aurait tendance à imaginer que le poser en base offrira un rendu plus naturel, mais vu que son but est d’apporter de l’éclat, ajouter une BB, une CC crème ou un fond de teint au-dessus ne ferait qu’en diminuer l’effet.

4

Tapoter plutôt qu’étaler

Le geste doit être léger. On pianote donc sur notre peau plutôt que d’étirer la matière, un geste qui risquerait de creuser le cerne. De plus, vu la fragilité du contour de l’oeil, frotter la zone trop vigoureusement amènera aussi à risquer de la blesser et de créer des ridules.

5

Poser en triangle

Partez du coin interne de l’œil vers l’extérieur en dessinant un triangle partant vers la joue. De cette façon, cela évitera l’effet masque et de possibles tâches blanches sous les yeux et fondra mieux la matière tout en apportant un maximum de lumière au visage.

6

Ne pas surcharger

Inutile de se tartiner de plusieurs couches et de déborder jusqu’à la moitié de la paupière supérieure. Si ajouter de petites touches dans le creux de l’oeil et sur la paupière mobile permet de gommer les éventuelles imperfections et rougeurs, on ne surcharge pas pour ne pas vieillir le regard, et on ne pose pas la matière jusqu’au ras des cils inférieurs au risque d’obtenir un résultat tout sauf naturel.

7

Trouver son outil

Certains maquilleurs ne jurent que par le pinceau, d’autres au contraire préfèrent le beauty blender, quand d’autres encore assurent que le doigt est le plus efficace. L’essentiel reste pourtant de dénicher la technique qui nous correspond le mieux, celle avec laquelle on est à l’aise et qui facilite l’application. Tout comme on peut trouver plus évident d’utiliser un liner liquide qu’un crayon ou préférer une mine fine à une épaisse, à chacune de tester les différentes options et d’opter pour celle qui lui convient.

D’autres infos beauté:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.