Home Mode & Beauté 6 questions à se poser avant de faire du shopping

6 questions à se poser avant de faire du shopping

Getty Images
Getty Images

On se promet de ne RIEN acheter ce mois-ci. Jusqu’à croiser cette sublime robe longue ou ce jeans à la coupe dingue. Mais, bien souvent, ce vêtement qu’il nous fallait absolument, là tout de suite, reste ensuite pour l’éternité au fond de notre dressing. Alors, histoire de consommer mieux, voici six questions à se poser avant tout craquage frénétique. De quoi ravir la planète et son portefeuille du même coup.

1. Ai-je déjà une pièce de ce genre dans mon placard?

Oui, le noir est notre couleur favorite. Mais inutile pour autant d’accumuler 12 pantalons que rien ne différencie ou presque. Pas besoin donc pour le coup de craquer pour un 13ème. Le modèle est vraiment magnifique et ne tombe pas pile poil comme les précédents? Alors préférez-le dans une autre teinte (même grise) pour ne pas faire d’overdose. Surtout si vous avez l’habitude de céder aux sirènes des tendances et que vous pourriez bien totalement vous en lasser la saison prochaine.

2. Est-ce que je l’achèterais même si son prix était plus élevé?

Qui dit prix mini dit risque d’acheter beaucoup plus. Après tout, peu importe de ne pas porter au final ce petit top qui n’a coûté que 9 euros. Mais demandez-vous si cette robe à 40 euros vous semblerait toujours aussi attirante si elle en coûtait 200. Votre cœur continue à battre très vite? Alors foncez, c’est un signe qu’il ne s’agit pas d’une amourette. Si pas, oubliez votre panier virtuel.

3. Pourrai-je facilement combiner ce vêtement avec le reste de mon dressing?

Une mini jupe en tulle avec un gros nœud ou un blazer pailleté, c’est certes – parfois – diablement joli. Mais impossible de les sortir pour aller au boulot. Ni pour un apéro chill avec les copains. Mais quand alors? Et ce pantalon rouge, êtes-vous bien sûre d’avoir avec quoi l’assortir ou a-t-il de grandes chances de finir dans une caisse pour faire de la place à d’autres craquages?

4. Est-ce que je m’ennuie?

Qui n’a jamais eu le réflexe d’aller flâner sur un site de shopping online en attendant un rendez-vous, dans une file d’attente ou tout simplement par ennui? Si ce n’est pas un mal, pas besoin pour autant d’aller jusqu’à l’étape paiement. Vous avez aussi le droit de trouver un vêtement joli sans être obligée de l’avoir chez vous.

5. Est-ce de la qualité?

Ce blazer peut être le plus beau de tout l’univers, s’il peluche ou se déchire au premier lavage, inutile d’y songer. Sans parler des matières désagréables à porter. Le viscose par exemple fait transpirer abondamment et est mauvais pour la planète. Alors veillez à privilégier les matériaux nobles, recyclés ou naturels comme la laine, le coton, la soie et le lin. Ils tomberont mieux et auront l’avantage de conserver leur qualité malgré le temps qui passe.

6. Il est beau mais est-il fait pour moi?

Si personne n’est à l’abri d’un faux pas stylistique, on apprend malgré tout à se connaître. Et après le 6ème crop top acheté qui ne donne rien, on a définitivement compris que ce n’était pas pour nous. Et le 7ème ne fera pas exception à la règle. Alors autant s’éviter une déception et garder de quoi fondre pour des tenues qu’on ne se lassera pas de porter.

Et si vous voulez alors encore plus loin, posez-vous cette ultime question.

Plus de style:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.