Home Mode & Beauté 10 mythes tirés par les cheveux sur les extensions

10 mythes tirés par les cheveux sur les extensions

Depuis les cheveux magiquement longs (et filasse) de Paris Hilton au début des années 2000, les extensions sont devenues plus naturelles et parfois même très difficiles à détecter. Et pourtant, les mythes autour de ces crinières artificielles persistent. Pour en avoir le coeur net, nous avons rencontré Anaïs et Emilie, les deux fondatrices de Krôme, l’endroit incontournable pour se faire poser des extensions ou acheter des rajouts en Belgique.

1. Les extensions abîment les cheveux

Vrai et faux: tout dépend de la technique utilisée. La kératine est très agressive pour les cheveux, et on ne doit surtout pas choisir cette technique là si on a les cheveux fins. Les techniques à froid, par contre, sont tout à fait douces, et tant que le poids des cheveux est bien réparti, il n’y a aucun souci!

2. La pose est douloureuse

Faux! La pause à froid dérange un peu pendant 24 à 48 heures, ça chatouille un petit peu, mais ça ne fait pas souffrir. Les tissages peuvent par contre être douloureux parce que non seulement les tresses tirent le crâne mais en plus on passe un fil dedans.

3. Ca se voit

Faux: si on précise au moment de la pose quelles coiffures on veut faire, il n’y aura pas de souci parce qu’on va pouvoir optimiser le placement afin que les anneaux soient invisibles. C’est vrai que quand on choisit une pose au mèche à mèche et qu’on a les cheveux gras, ça se voit un peu, mais si on choisit des bandes de cheveux, elles sont solidaires et camouflent bien.

4. Il faut une certaine longueur pour pouvoir en mettre

Vrai: les cheveux du dessus doivent être assez longs pour pouvoir couvrir les bandes. Autrement dit, à partir de 10 centimètres de longueur sur le haut du crâne, il est possible de faire quelque chose.

5. On ne peut pas nager avec

Faux: par contre, mieux vaut faire une tresse pour que les cheveux ne s’emmêlent pas, parce que s’il faut tout démêler, on va devoir tirer sur les cheveux et les extensions vont glisser. Par contre, si on va dans l’eau de mer ou à la piscine, on rince immédiatement les cheveux à l’eau claire après sinon ils vont être asséchés.

6. Ca demande beaucoup de soin

Vrai: beaucoup de femmes croient qu’elles vont mettre des extensions et que c’est une solution miracle. La vérité, c’est qu’entre le sérum, les masques et autres crèmes, cela demande énormément d’entretien. On investit dans des cheveux, et pour que ce soit rentable, il faut en prendre soin.

7. Ce n’est pas pour tous les types de cheveux

Vrai et faux: la kératine n’est pas du tout conseillée pour les cheveux fins, mais la pose à froid convient pour tous les types de cheveux. Chez Krôme, on pratique uniquement la pose à froid, et on fait très attention au type de cheveux de nos clientes afin de trouver la solution qui leur conviendra le mieux.

8. Ce sont des cheveux morts

Vrai: ils ne sont plus attachés à la racine, et c’est notamment pour ça qu’ils demandent tellement de soin. Par contre, contrairement à la croyance populaire, non, ce ne sont pas des cheveux de morts.

9. On ne peut pas les coiffer avec de la chaleur

Faux: même les fibres synthétiques supportent aujourd’hui la chaleur jusqu’à 180 degrés. Ceci étant dit, les cheveux synthétiques restent plus difficiles à coiffer que les cheveux naturels.

10. C’est cher

Vrai et faux: si on veut de la belle qualité, forcément, ça a toujours un prix. Ceci étant dit, chez Krôme, on peut avoir un très beau résultat dès 300 euros, ce qui est cher pour un petit budget d’étudiante mais reste tout de même accessible à condition de mettre un peu d’argent de côté. Sachant que si on prend soin de ses extensions, on peut les garder plus d’un an, ce serait même une excellente affaire…

Lire aussi:
TRENDY avec Emilie: les extensions de cheveux Krôme
Le secret des cheveux sublimes des influenceues se cache rue de Namur
Beyoncé a une nouvelle coiffure et on dirait Raiponce

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.