Home Lifestyle Sur Instagram, les photos parfaites de voyage ne vendent plus du rêve

Sur Instagram, les photos parfaites de voyage ne vendent plus du rêve

Unsplash
Des photos léchées, des clichés mis en scène, un arrière-plan paradisiaque, un décor digne d’un film… Les photos de voyage sur Instagram n’ont pas échappé au phénomène du réseau et sa course aux posts vendeurs de rêve. Mais il semblerait que cette période où ce contenu nous mettait des étoiles dans les yeux soit (enfin) révolue…

Une nouvelle étude anglaise vient de révéler que ces clichés #travelporn ont une mauvaise influence et un impact négatif sur le conscient collectif, alors que le but de départ de ces photos est en réalité tout l’inverse.

View this post on Instagram

A post shared by Peru Hop (@peruhop) on

Une mise en scène perpétuelle

Marre de voir des clichés voyage plus que parfaits alors que vous, vous travaillez tous les jours et que vous n’avez même pas le temps de tirer une pointe ne fut-ce que jusqu’à la mer le week-end? Rassurez-vous, c’est le cas aussi de millions d’Anglais qui ne supportent plus ces photos de nanas montrant juste leurs jambes devant un splendide paysage. Et si cet univers du fake basculait enfin tout doucement vers un monde prônant davantage le réel?

Citée par Neon Mag, Fanny George, maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, explique qu’il ne faut jamais oublier la mise en scène derrière les photos de voyage Instagram. « Le cadrage, les filtres, la focale sur un élément du décor peuvent donner une impression de décalage avec ce que l’on vit », détaille-t-elle. Florian Dragon, directeur général de l’agence social media We Like Travel et cité par L’Echo Touristique, rappelle également que « certains influenceurs louent une voiture de sport pendant une heure pour se montrer sur Instagram. Et tout le monde copie tout le monde, ce qui devient très inquiétant ».

L’impact d’Instagram sur l’environnement

Il y a quelques mois, WWF rappelait d’ailleurs à ce sujet que « la géolocalisation sur Instagram des lieux préservés met en péril la biodiversité », encourageant « l’arrivée soudaine d’un tourisme de masse ». C’est la raison pour laquelle l’ONG lançait donc une campagne pour protéger les sites naturels, via une localisation fictive.

Même si on le savait déjà, ça ne fait jamais de tort de rappeler que non, la vie dévoilée par certain.e.s sur Instagram, ce n’est pas la perfection, même si cela en donne l’impression. Ces clichés ont un impact sur ceux qui les regardent; impact qui peut être positif et donner envie de s’envoler à l’autre bout du monde, mais aussi négatif et nous faire déprimer sur ce que nous n’avons pas. Mais dans ce raz-de-marée de prétendue perfection, rappelons-nous que chacun a ses problèmes, chacun a ses tracas, chacun a ses difficultés, même ceux qui publient du contenu tendant à nous rendre tantôt jaloux, tantôt envieux.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.