Home Lifestyle Les endroits du globe où admirer les aurores boréales cette année

Les endroits du globe où admirer les aurores boréales cette année

Unsplash
Les aurores boréales, ce sont ces magnifiques et fascinants phénomènes lumineux dessinant des voiles de couleur dans un ciel nocturne. Magiques, elles ont lieu à proximité des pôles magnétiques de la Terre. Où peut-on donc les observer cette année?

2020 ne sera malheureusement pas l’année la plus propice à l’observation des aurores boréales. En effet, selon Rodney Viereck, de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA), interrogé par le Lonely Planet, ces phénomènes sont influencés par l’activité du soleil et un cycle solaire dure 11 ans approximativement. Sur ces 11 ans, 3 à 4 années sont le maximum solaire, là où on peut le mieux observer les aurores boréales, quelques années de transition, et enfin, 3 à 4 années sont le minimum solaire. Et bien sûr, parce que tout ne peut pas être parfait en 2020, cette année tombe dans le minimum solaire!

Heureusement, Lonely Planet nous donne tout de même ses astuces pour s’organiser et profiter malgré tout de ce spectacle magique.

Direction le nord

Ouf, qui dit minimum solaire ne dit pas absence d’aurores boréales! Il faut juste bien prendre ses renseignements avant, par exemple auprès de la NOAA qui offre des conseils pour observer ce phénomène, en offrant des cartes de lieux où ce dernier est observable. Il faut s’assurer également que le ciel soit bien dégagé.

Rodney Viereck, toujours interrogé par le Lonely Planet, explique qu’il faut se rendre au nord, soit en Alaska, à Fairbanks, au Canada, à Churchill, en Islande ou encore, dans le nord de la Norvège.

L’Islande est une destination prisée car vous pouvez aussi y observer des volcans en activité”.

explique le spécialiste. En fait, au plus on va dans le nord, au plus on a de chance de les observer. On sait donc ce qu’il nous reste à faire pour observer ces voiles lumineux dans le ciel… On enfile nos doudounes les plus chaudes et nos mouffles en pilou et c’est partiiii!

Source: Lonely Planet

Lire aussi: