Home Lifestyle Voyage Bienvenue à Puolanka, en Finlande, la « ville la plus pessimiste du monde »

Bienvenue à Puolanka, en Finlande, la « ville la plus pessimiste du monde »

Silhouette of a man in a tent. He reads a book and drinks tea. Winter time. Pine forest.

Ces dernières années, la ville de Puolanka au nord-est de la Finlande, n’en finissait pas de faire parler d’elle pour de mauvaises raisons. Plutôt que de déprimer (et de tomber dans l’oubli), la municipalité a décidé d’en prendre son parti en s’auto-proclamant « ville la plus pessimiste du monde ». Et le pire, c’est que ça attire les touristes…

Pas vraiment surprenant, au fond: où peuvent aller tous les Scrogneugneus du monde pour qui la mer est toujours trop froide et le soleil trop chaud si pas dans un endroit à leur image, aussi négatif qu’eux? Blague à part, la campagne d’anti-marketing imaginée par la Puolanka Pessimist Association fait ses preuves, et on se presse pour visiter la ville et se photographier à proximité de ses panneaux bougons qui invitent les visiteurs à faire demi-tour tant qu’ils le peuvent encore.

Décrite comme la municipalité la plus inaccessible de la province la plus reculée de Finlande, Puolanka a ainsi trouvé une manière ingénieuse d’attirer tout de même du monde, alors même que la moitié de sa population de 2 300 habitants seulement est âgée de plus de 64 ans et que jusqu’il y a peu encore, la ville était appelée à disparaître. Tommi Rajala, le responsable de la Puolanka Pessimist Association, se réjouit de son côté qu’alors même que d’ordinaire, la publicité repose sur des mensonges savamment élaborés, cette approche négative permet de dire la vérité. Et ça plaît. On ne citera pas de noms, mais quelque chose nous dit que certaines villes belges feraient bien de s’en inspirer…

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.