Home Lifestyle Voyage 5 villes américaines à découvrir pour changer de New-York

5 villes américaines à découvrir pour changer de New-York

Downtown Detroit; Shutterstock ID 136478498

Oui, New-York est aussi belle et dingue et époustouflante en vrai que sur les écrans. Et si elle vaut vraiment le détour, on ne résiste pas à l’envie de découvrir d’autres villes US aussi belles mais plus surprenantes. Visite guidée.

1. Portland, le paradis des hipsters

L’ambiance qui se dégage de la ville est tellement hype qu’elle a inspiré une série gentiment moqueuse, Portlandia, entre fripes excentriques, granola organique et jus pressés à froid. Blagues à part, on ne résiste pas à la douceur de vivre et aux adresses ultra pointues de Portland, bercée par le fleuve Columbia et un afflux continu de nouveaux concepts branchés. Compter 12h de vol pour y arriver, avec des billets dès 700 euros.

2. Detroit, la belle industrielle

Si Detroit a beaucoup fait parler d’elle au moment de la crise financière de 2007, qui a vu la florissante industrie automobile de la ville vaciller et certains coins prendre des allures de quartiers fantômes, elle s’est relevée en beauté depuis. La ville d’origine des White Stripes offre un paysage industriel sublimé par le bleu de la rivière Detroit, mais aussi une très belle leçon de gestion autonome, entre initiatives citoyennes, agriculture collaborative et passion pour le DIY. L’énergie de Detroit et de ses habitants est bouillonnante, et le plus beau, c’est que grâce à WOW air, on s’envole pour la ville dès 139 euros.

3. Dallas, la perle du Texas

Le générique de la série a beau être ultra catchy, la vérité, c’est que Dallas est tout sauf un univers impitoyable. Cette métropole à l’allure ultra moderne offre aux touristes un véritable dépaysement, entre gratte-ciels rutilants, jardins botaniques sublimes et gastronomie alléchante. Le dicton veut que « tout soit plus grand » au Texas et on profite d’une version sans filtre de l’Amérique dans cette ville au charme fou, qui bénéficie d’une offre savoureuse de street food et de musées à ne pas rater. Compter 12h de vol et des billets dès 159 euros pour partir découvrir Dallas dès le mois prochain.

4. Chicago, la « Windy City » étourdissante

Connue dans le monde entier pour son équipe de basket, Chicago se résume à bien plus qu’aux Bulls. En plein sur le lac Michigan, au coeur de l’Illinois, Chicago n’est rien de moins que la troisième plus grande ville des States et ses gratte-ciels, parcs, jetées et attractions touristiques n’ont rien à envier à celles de New-York. On ne rate pas le selfie obligatoire devant le haricot brillant du Cloud Gate, et surtout, on goûte à la deep dish pizza, spécialité locale incontournable à la pâte délicieusement épaisse. En avion, il faut un peu moins de 9h pour relier Bruxelles à Chicago, et si on part en mai, il est possible de dénicher un billet pour moins de 140 euros avec WOW air, ce qui laisse un sacré budget shopping.

5. New Orleans, l’épicurienne

Si le nom de la ville est difficile à prononcer correctement à moins d’être du coin, pas besoin d’être un local pour profiter de toutes les merveilles que New Orleans a à offrir. Déjà du point de vue de la gastronomie, avec une cuisine locale épicée et inventive, et puis la fête aussi, La Nouvelle Orléans étant connue pour son tempérament joyeux et son ambiance électrifiante. On saute dans un tramway et on se laisse séduire par cette ville au charme fou, qui n’est pas sans rappeler l’Europe, le petit grain de folie US en plus. Prévoir un budget de 500 euros minimum pour le billet.

Lire aussi: 
5 romans pour s’évader aux Etats-Unis
Il est possible de traverser les USA pour seulement 200 euros
Cette compagnie propose des vols pour NY à petits prix

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.