Home Lifestyle Vos relations amoureuses sont secouées? C’est normal, Vénus rétrograde

Vos relations amoureuses sont secouées? C’est normal, Vénus rétrograde

Getty

Lorsque ce n’est pas Mercure qui fait des siennes, c’est Vénus qui décide de prendre le relais. En effet, depuis le 13 mai, l’étoile du Berger rétrograde, et ce, jusqu’au 26 juin… Accrochez-vous.

On le sait, lorsque les planètes rétrogradent, ça ne veut pas forcément dire que du bon. Vénus, planète de l’amour, du pouvoir de séduction, de la confiance en soi et de l’attrait pour l’argent, effectue sa rétrograde sous le signe du Gémeaux, aka le signe de la communication et de la nouveauté. Concrètement, cela signifie que si vous tanguez entre deux extrêmes: c’est normal. Ce changement rend bancales nos émotions et nos sentiments…

Un impact sur tous les signes astrologiques

Si vous comptiez sur la potentielle annonce d’un déconfinement total pour ensuite foncer trouver votre âme soeur, la tâche risque d’être compliquée. En effet, avec cette rétrograde, c’est quitte ou double côté amour et argent: soit ils tournent au ralenti, soit ils explosent littéralement. Les extrêmes nous disions donc…

Cette rétrograde de Vénus touchera surtout trois signes en particuliers: les Gémeaux, forcément, qui ressentiront un besoin pressant de se stabiliser en terme de relations amoureuses. Les Lions également, qui se sentent pousser des ailes et deviennent fougueux. Et enfin, les Scorpions, dont l’envie de tester de nouvelles choses n’a jamais été aussi forte. Bien entendu, cette rétrograde affecte également les autres signes malgré tout: les Béliers veulent séduire, les Taureaux voient leur vie sentimentale et financière touchées, les Cancers se lancent dans une introspection, les Vierges remettent en question leur vie sentimentale, les Poissons sont boostées, les Capricornes font le point sur ce qu’ils veulent vraiment, les Sagittaires et les Verseaux voient le potentiel retour d’un/une ex. On ne sait pas si à ce moment précis on doit remercier Vénus de rétrograder, ou la détester…

Source: Grazia 

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.