Home Lifestyle Job Voici les deux meilleures façons de trouver un job en Belgique

Voici les deux meilleures façons de trouver un job en Belgique

Unsplash

Tous ceux qui sont déjà passés par là le diront, la recherche d’un emploi n’est souvent pas une partie de plaisir. Et éplucher les offres d’emploi, n’est, selon une enquête, pas la meilleure méthode pour trouver un job.

Les candidatures spontanées et le réseau!

Le premier réflexe pour trouver un job, c’est évidemment d’éplucher les offres d’emploi sur internet. Sauf que, ce n’est pas avec cette méthode que la majorité des jeunes de 15 à 34 ans décroche un job. L’office belge de statistique, Statbel, révèle que c’est grâce à des candidatures spontanées dans 26% des cas ou par l’intermédiaire de la famille, amis ou connaissances (24%) que les Belges commencent à travailler. Les petites annonces – 17% des cas – arrivent seulement en troisième position suivie par l’aide d’une agence intérim. Et seul 8% des jeunes sont directement sélectionnés par l’employeur lui-même.

Mais…

Evidemment, un secteur n’est pas l’autre et une personne non plus. De nombreuses caractéristiques rentrent en ligne de compte lorsqu’il s’agit de trouver un job; le niveau d’études, l’âge, le sexe, le secteur recherchés… Un jeune avec un niveau d’instruction faible ou moyen se tournera et trouvera un emploi via sa famille, ses amis ou des connaissances. Pour un jeune avec un niveau d’instruction élevé, ce sont les candidatures spontanées qui fonctionneront le mieux.

L’âge, le sexe…

L’âge est un autre critère qui influence la recherche d’emploi. Plus une personne est jeune, plus elle trouvera un emploi via son réseau. Les 30 – 34 ans décrocheront quant à eux un job via les petites annonces et les candidatures spontanées. Vient ensuite, un autre facteur, le sexe. L’étude révèle que les femmes optent et trouvent un boulot via des candidatures spontanées contrairement aux hommes qui font jouer leur réseau. Mais évidemment, toutes ces méthodes dépendent également d’un point essentiel: le secteur d’activité. Par exemple, l’étude conclut qu’un Belge dans le secteur secondaire soit l’industrie trouve un job via des contacts personnels comme la famille ou les amis. Dans le secteur quaternaire soit le secteur non marchant, ce sont les candidatures spontanées ou les petites annonces qui fonctionnent.

Ce que l’on retiendra? Si le job de vos rêves n’est pas disponible, envoyez toujours une candidature spontanée, peut-être que cela fonctionnera! 

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.