Home Lifestyle VIDÉO: EnjoyPhoenix se confie sur son anorexie

VIDÉO: EnjoyPhoenix se confie sur son anorexie

Dans une vidéo publiée le 16 septembre, la youtubeuse star EnjoyPhoenix a expliqué pourquoi elle avait pris et perdu tant de poids en si peu de temps. Un discours bouleversant.

Seule, devant sa caméra, la youtubeuse EnjoyPhoenix explique pourquoi elle a pris du poids et en a aussi beaucoup perdu. Une vidéo de 36 minutes qui a déjà fait plus de 1.300.000 vues en une semaine et dans laquelle elle dévoile une grande partie de son intimité, puisqu’elle explique avoir développé de graves troubles alimentaires ces dernières années.

Des commentaires dévastateurs

Tout commence sur Youtube: des internautes s’amusent à dire à la jeune fille qu’elle est grosse. Qu’elle est horrible. À l’époque, Marie Lopez, aka EnjoyPhoenix, a un poids tout à fait normal, mais les commentaires mesquins et incessants finissent par avoir raison de son estime d’elle: la youtubeuse développe des complexes par rapport à son poids. Elle se met alors au sport et perd 5 kilos.

Un régime draconien

Ensuite, Marie Lopez s’inscrit à l’émission « Danse avec les stars ». Elle se dit que la télévision risque de la grossir, qu’elle va devoir porter des tenues moulantes… C’est alors qu’elle commence un régime draconien, pendant 3 mois… Elle fait entre 1h30 à 2h de sport par jour. Elle ne mange pour ainsi dire rien: « la liste des choses que j’avais le droit de manger était bien plus petite que celle des choses qu’elle avait le droit de manger » explique-t-elle dans la vidéo. Elle développe une obsession: se photographie sans cesse, se scrute dans le miroir, se trouve grosse, toujours. Elle perd 10 kilos. En tout, elle aura perdu 15 à 16 kilos. Une perte excessive qui lui vaut des malaises et qui inquiète fortement ses parents. En tout, EnjoyPhoenix vivra 1 an de lutte acharnée contre son poids… Elle maigrira terriblement, reprendra son poids de base et s’attirera les foudres et les commentaires désobligeants des internautes qui l’enfonceront encore plus dans sa maladie. Un véritable cercle vicieux!

Une lente guérison

Aujourd’hui, Marie Lopez est suivie par un psychologue, mais elle explique être toujours atteinte de troubles alimentaires: elle fond en larmes quand elle a mangé une assiette de pâtes, n’arrive plus à finir une assiette ou à manger du gluten… Mais si elle est toujours malade, EnjoyPhoenix est bien consciente de l’absurdité des commentaires infondés et de la méchanceté gratuite, qui l’ont poussé à maigrir. Dans la vidéo, elle pousse d’ailleurs un énorme coup de gueule à ce sujet:

En fait je trouve ça dégueulasse le fait que tout le monde juge sur le poids et sur l’apparence. C’est tellement bas et facile et méchant et dur. On n’a pas le droit de faire ça, c’est dégueulasse. Et je parle pour moi mais je parle pour tout le monde. Le poids a tellement à voir avec le mental, avec nos histoires personnelles, avec ce qui nous arrive, avec notre vie quotidienne. Vous ne savez pas ce qu’ils ont eu dans leur vie. Je suis sûre que les gens qui jugent sont des gens qui ne sont pas heureux eux-mêmes.

Le harcèlement sur les réseaux sociaux

À travers cette vidéo se dévoilent bien des vices de notre société. Le harcèlement, devenu si facile, avec Internet. Cachés derrière un écran, les bourreaux n’ont plus peur de moquer de parfaits inconnus. La situation est également symptomatique de la pression exercée sur le corps des femmes, depuis la nuit des temps. Et encore plus sur les femmes qui s’exposent publiquement. Le corps que souhaitait Marie Lopez à un moment donné n’est pas réaliste, n’existe pas, n’est pas en lien avec une réalité physiologique, sauf moyennant laitue à tous les repas et malaise à tous les pas. Et pourtant, on sait, en tant que femmes, à quel point le fossé entre corps réalistes et irréalistes se floute avec les réseaux sociaux. Instagram, en première ligne, n’a de cesse de nous dévoiler le quotidien de « vraies » femmes, aux mensurations qui ne correspondent pas à celles de la moyenne des femmes. Et pourtant, c’est sur elles que nos yeux se posent chaque matin et chaque soir, au moment de scroller sur notre écran de smartphone. Difficile, dans ce cadre, de faire la part des choses. Et pourtant, le message d’EnjoyPhoenix nous prouve une fois encore l’importance de prendre du recul sur les silhouettes qui nous abreuvent.

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.