Home Lifestyle Un “appartement parisien” inspire des détournements hilarants aux internautes

Un “appartement parisien” inspire des détournements hilarants aux internautes

Paris, ses lumières, son ambiance à nulle autre pareille, ses appartements haussmaniens… que personne n’habite parce qu’ils sont impayables. En diffusant des photos d’un “appartement parisien” typique, le compte Twitter d’inspirations déco Design Appartement a rapidement donné lieu à des détournements hilarants. C’est que l’appartement typique à Paris ne ressemble pas vraiment à leurs photos, et c’est bien dommage.

Parquets lambrissés, hauteur sous plafond incroyable, murs rehaussés de moulures, fenêtres à élégants croisillons, peinture luxueuse et déco soignée qui prend ses aises dans un espace qui la laisse respirer, l’appartement parisien posté sur le compte Design Appartement a de quoi faire rêver. Littéralement, parce que les appartements qui lui ressemblent ne sont pas légion dans la capitale française, et ceux qui peuvent s’offrir le luxe d’y habiter sont encore plus rares.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Dont acte: de cette merveille, on sait simplement qu’elle se trouve dans le coeur historique de Paris et que sa décoration a été réalisée par la créatrice ukrainienne Irina Dzhemesyuk et Vitaly Yurov. La Twittosphère, elle, ne s’est pas privée de laisser parler son imagination pour autant, répondant à grand renfort de détournements hilarants à cette image d’Epinal de ce à quoi un appartement peut ressembler dans la ville lumière.

Inter

Avec le franglais gouailleur qui amuse les réseaux en ce moment, les internautes se sont amusés à réimaginer en images au moins aussi flatteuses que cet appart’ le kebab du coin, la porte de bagnolet ou encore la cantine de la cité universitaire. Comme souvent quand les internautes décident de s’amuser en public, c’est (très) drôle, et on n’a qu’un regret: que le mouvement ne se soit pas encore étendu aux logements bruxellois. Parce que Dieu sait qu’il y a de quoi rire aussi.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

“Depuis hier, je suis morte de rire, vous êtes trop forts” a remarqué une commentatrice dans le thread, tandis qu’un autre a fait remarquer non sans amertume (mais avec raison) que “tkt, il y a des gens assez blindés pour se payer ce genre d’appartements”. Rire, par contre, c’est gratuit, donc on en prend plein les yeux sur Twitter grâce à ces détournements…

Lire aussi: