Home Lifestyle TESTÉ POUR VOUS: le tour pour visiter Bruxelles hors des sentiers battus

TESTÉ POUR VOUS: le tour pour visiter Bruxelles hors des sentiers battus

La Grand-Place de Bruxelles et l’Atonium, vous connaissez mais avez-vous déjà visité le charmant quartier des Marolles? Nous avons testé la visite « Bruxelles Rebelle » avec François de Brussels By Foot.

Après avoir travaillé pendant plusieurs années dans le quartier des Marolles et avoir été guide en Colombie, François a décidé de créer sa propre visite pour faire découvrir Bruxelles loin des sentiers battus. Le tour ne passe ni pas la Grand-Place ni par le Manneken-Pis ni par la Cathédrale Saint-Michel-et-Gudule. Au programme? Un tour vivant ponctué d’anecdotes qui abordera les nombreuses luttes sociales qui ont eu lieu dans le quartier des Marolles; soit le quartier le plus « rebelle » de Bruxelles (d’où le nom du tour).

  • Durée: 2 heures
  • Distance: 2 km 600 mètres
  • Pour qui? Tout le monde! Les habitants de Bruxelles, les touristes, les familles…
  • Prix: libre et conscient

Verdict

Le rendez-vous est donné devant l’Église de la Place de la Chapelle où l’on rencontre François. Après une brève introduction, on se met en route pour une dizaine d’arrêts en compagnie de notre guide du jour. Entre anecdotes, quizz et histoires de la ville, François sait exactement comment garder notre attention. Il sait de quoi il parle et surtout il sait comment en parler. Car, on l’avoue de prime à bord, on n’aurait pas cru que l’histoire des luttes sociales dans le quartier des Marolles aurait pu nous passionner. Avez-vous déjà entendu parler de la guerre des matelas durant laquelle les Marolliens ont dormi dehors?

Lire aussi: « Randos Bière en Belgique »: le guide qui rassemble le meilleur de notre pays

L’autre point fort du tour, c’est la diversité des arrêts; ruelles, impasses, places typiques, vues sur la ville, cafés… « Bruxelles Rebelles » sillonne un Bruxelles que l’on ne connait pas forcément ou que l’on n’a pas l’habitude de regarder avec attention. Sachez par exemple que l’arrière du Palais de Justice vaut limite plus la peine que la façade et qu’il existe un bar à Bruxelles, le « Pianococktail » où l’invention de Borins Vian existe vraiment.

En moyenne, il y a 4 visites de « Bruxelles Rebelle » par semaine. Il n’y a pas de prix pour faire le tour, on donne ce que l’on veut à la fin. Pour connaître les prochaines dates, c’est par ici ou ici.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.