Home Lifestyle TESTÉ ET ADORÉ: le Labo, l’incroyable concept de jeu de Nintendo

TESTÉ ET ADORÉ: le Labo, l’incroyable concept de jeu de Nintendo

Nintendo
Nintendo

Du bonheur interactif en boîte. Impossible de définir autrement le Labo conçut par Nintendo. Ou quand le géant des jeux vidéos réconcilie le carton et la console pour proposer une expérience inédite et ultra-ludique.

Les premiers échos que j’avais eu du concept me semblaient peu clairs et pas très concrets. Des montages cartonnés pour jouer avec une Switch? Je l’admets, je ne voyais pas l’intérêt et craignais le gadget marketing pas très probant. Puis j’ai ouvert la box. Et j’ai été soufflée. Ce que propose Nintendo c’est tout simplement de fabriquer, en quelques pliages, des outils qui prennent vie. De rajouter des accessoires à notre console, interagissant avec elle, comme par magie. Pas de colle, ni de ciseaux, juste un concentré d’ingéniosité, qui émerveillera du plus petit au plus grand.

La fabrication

Au déballage, juste de grandes plaques cartonnées dont il faut détacher des bouts ou plier des parties. Le tout est supervisé par des instructions en 3D à suivre pas à pas sur la Switch. Rapidement les objets se construisent sous nos yeux. Voiture, maison, canne à pêche, piano, poignées et guidon de moto et sac à dos. Tous contiennent des emplacements pour la console ou/et pour les Joy-Con, les manettes de jeu. Du plus simple petit modèle qui prend seulement 15 minutes à créer au plus complexe qui lui met 2h à 2h30, le niveau de difficulté varie, mais tous nous passionnent. Par contre, si Nintendo déclare le Labo jouable dès 3 ans la phase de construction n’est elle pas destinée aux enfants de moins de 6 ou 7 ans et même en tant qu’adulte, il arrive que l’on doive démonter et recommencer certaines étapes.

L’utilisation

Une fois les pièces fabriquées, différents jeux nous permettent de tester toute la puissance et la formidable créativité du Labo. Le piano permet de jouer des mélodies sur la Switch. La maison est celle d’un petit personnage interactif, à qui l’on peut faire pratiquer une foule d’activités en ajoutant des manivelles des trois côtés de l’habitation. La voiture devient téléguidée.

Et ce qui n’était que quelques morceaux de carton se transforme en l’une des inventions connectées les plus géniales de ces dernières années.

Le carton, même s’il reste un matériau fragile est à l’épreuve de la manipulation par de petites mains pas forcément délicates. Et les jeux, aussi étonnant que ce soit, promettent un sourire jusqu’aux oreilles chez les enfants comme chez les adultes. C’est beau, c’est fluide, c’est drôle aussi. Nintendo ne renonce en effet pas à la dose d’humour et de légèreté qui ont toujours été sa force. Tout comme c’était le cas pour la Wii, la société nipponne réitère l’exploit de proposer un produit avec lequel on peut s’amuser entre copains en soirée ou en famille avec des bouts de chou.

Sur la durée

Si la fabrication est un one shot car il n’est pas possible de démonter et remonter les objets, on peut profiter des jeux à de très nombreuses reprises. Jusqu’ici, Nintendo a sorti deux packs au Labo: le Multi-Kit que j’ai testé et comprenant tous les montages expliqués plus haut et le Robot Kit, qui contient lui un énorme robot. Tous deux coûtent respectivement 60 et 75 euros. Un certain prix, mais qui se justifie amplement par le plaisir qu’on en retire et la durée de vie du Labo. Reste à l’entreprise japonaise à ne pas s’endormir sur ce joli succès et à proposer de nouveaux packs ou jeux pour accompagner les montages déjà existants.

Et on est plus qu’impatientes de découvrir ce que nous réservera ensuite la baguette magique de Nintendo.

Photos: Nintendo

On reste connecté:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.