Home Lifestyle Société Une femme assassinée sur deux l’est par sa famille

Une femme assassinée sur deux l’est par sa famille

Woman seeking help; Shutterstock ID 499570738; Projectnummer/WBS-nummer: -; Uitgave/Naam lesmethode: -; Redacteur/Traffic manager: -; Anders: -

On a beau être au 21e siècle, être une femme, ce n’est toujours pas facile. Discriminations, harcèlement, salaires inégaux… Et puis, parfois, l’horreur aussi: selon une étude réalisée en France par l’Observatoire national de la délinquance, plus d’une femme assassinée sur deux (52.1%) l’est par un membre de sa famille.

Des chiffres glaçants, qui en disent long sur la vulnérabilité des femmes, et sur la longueur du chemin qu’il reste encore à parcourir. Selon les données recueillies, en 2015, sans compter les victimes des attentats, 286 femmes ont été victimes d’homicides, dont 149 homicides intrafamiliaux, soit 52,1%. Et pour ajouter à l’horreur, 30.8% de ces femmes ont été tuées par leur compagnon ou leur mari.

Battues à mort

Parce que oui, alors que les femmes ne représentent « que » 20% des victimes d’homicides en France, elles constituent 2/3 des victimes d’homicides intra familiaux. Et si on se penche sur les femmes de 15 à 35 ans, les homicides conjugaux représentent 96% des homicides intra familiaux. Pour rappel, on parle bien ici de la France, pays on ne peut plus civilisé, mais où les femmes continuent de mourir sous les coups de ceux qu’elles aiment. Un rappel qui fait froid dans le dos mais qui est malheureusement encore nécessaire : un mec violent, on le quitte, tout de suite, sans attendre de rejoindre les statistiques.

Lire aussi: 
Ces déménageurs aident gratuitement les victimes de violences conjugales
François Hollande accorde une grâce totale à Jacqueline Sauvage
Le nouveau clip de Hozier dénonce les violences conjugales

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.