Home Lifestyle Société Tinder lance un bouton d’alerte en cas de rendez-vous foireux

Tinder lance un bouton d’alerte en cas de rendez-vous foireux

Young female character using a navigational app. Map and geo tag. Millennials and devices. Flat editable vector illustration, clip art

Au fond, que sait-on de ce mec swipé sur Tinder à part ce qu’il nous a raconté? Pas grand chose, et pour éviter que les rendez-vous ne tournent au drame, l’app’ de rencontre vient de lancer un bouton d’alerte afin de prévenir les autorités en cas de danger.

Quand vous l’avez swipé, il vous semblait mignon et drôle, mais là, face à face, non seulement il ne vous séduit plus du tout, mais en prime, vous commencez à ne plus vous sentir hyper à l’aise et à craindre l’issue de la soirée… C’est le moment d’appuyer sur le bouton d’urgence qui vient d’être lancé par Tinder, et d’alerter immédiatement la police.

Lire aussi: Swiper un policier sur Tinder pourrait s’avérer être une (très) mauvaise idée

Un garde du corps virtuel

Lancé pour l’instant uniquement aux Etats-Unis, en partenariat avec l’application Noonlight, ce bouton d’urgence pourrait sauver de nombreuses personnes en proie avec un rendez-vous tout sauf galant. Dans la foulée de ce “garde du corps virtuel”, Tinder a également annoncé un renforcement de ses mesures de sécurité, et notamment, la possibilité de “vérifier” les utilisateurs grâce à l’analyse de photos en temps réel, et d’offrir ainsi à ceux qui les swipent la sécurité de savoir qu’ils ne se font pas séduire par quelqu’un utilisant de fausses photos.

Lire aussi: Match Group avoue ne pas empêcher les déliquants sexuels de s’inscrire sur Tinder et OKCupid

Des mesures plus que nécessaires, d’autant qu’il y a quelques semaines, Tinder a été au coeur d’une polémique après que Match.com, détenteur de l’application, ait confié ne pas être en mesure de screener tous ses utilisateurs, avouant au passage que c’était certain que des prédateurs sexuels, parfois même déjà condamnés et fichés, étaient inscrits sur l’application.

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.