Home Lifestyle Société Quand Jessica Biel milite contre les vaccins, ça pique aux yeux des...

Quand Jessica Biel milite contre les vaccins, ça pique aux yeux des activistes

LOS ANGELES, CA - SEPTEMBER 17: Jessica Biel and Justin Timberlake attend the 70th Emmy Awards at Microsoft Theater on September 17, 2018 in Los Angeles, California. (Photo by Dan MacMedan/Getty Images)

Le nouveau visage du mouvement anti-vaccins? L’actrice américaine Jessica Biel, alias madame Justin Timberlake. Après avoir annoncé que le couple ne vaccinerait pas son fils, Jessica va plus loin en s’engageant contre la vaccination.

L’actrice a en effet choisi de participer à une journée de débats organisée ce mardi 11 juin aux côtés de Robert Kennedy Jr., fervent militant anti-vaccination et descendant de l’illustre famille politique du même nom. Un nouveau rôle qui n’a pas ravi les activistes pro-vaccination, qui voient d’un mauvais oeil l’implication de l’actrice.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Robert F. Kennedy Jr. (@robertfkennedyjr) le

À l’appel de Robert Kennedy Jr., cette dernière a rejoint le mouvement de lobbying contre un nouveau projet de loi relatif à la vaccination, le SB 276. Le taux de vaccination étant en baisse en Californie depuis deux ans, le Dr Richard Pan, sénateur et pédiatre, a rédigé un projet de loi visant à accroître la vigilance autour des exemptions médicales. Concrètement, la loi ne permettrait plus aux parents d’éviter les vaccinations avec un simple mot du médecin. Et si on peut comprendre pourquoi Jessica Biel n’est pas séduite par ce projet de loi, elle qui a après tout refusé de laisser vacciner son fils Silas par crainte des complications, les internautes s’en sont donnés à coeur joie pour attaquer sa position sur les réseaux sociaux. Palme du tweet le plus drôle: Jennifer Wright, qui, jouant avec le célèbre « Sexy Back » de JT, a annoncé que lui et Jessica allaient surtout ramener la rougeole.

Une blague qui n’est pas du goût de Robert Kennedy Jr., selon qui « l’épidémie de rougeole n’a presque rien à voir avec les enfants non vaccinés”. Marrant, parce que son discours diffère légèrement de celui de l’Organisation Mondiale de la Santé, qui a récemment qualifié le mouvement anti-vaccins de menace pour l’humanité. Et le politicien d’ajouter que Jessica Biel n’est pas anti-vaccination, mais bien simplement “pour des vaccins sûrs et pour la liberté médicale”. Liberté médicale, d’accord, mais est-ce qu’elle ne s’arrêterait pas là où commence les risques de maladie des autres?

Reste que faute de trancher (ou d’avoir une explication de Jessica herself), la Twittosphère continue de s’en donner à coeur joie, et contrairement à la menace d’une résurgence de la rougeole, le résultat, lui, est vraiment drôle.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.