Home Lifestyle Société Plusieurs youtubeurs accusés de harcèlement sexuel envers des mineures

Plusieurs youtubeurs accusés de harcèlement sexuel envers des mineures

YouTube logo on the front view Apple MacBook Pro screen. YouTube presentation concept. YouTube is a video-sharing site allows users to upload, view, and share videos. Varna, Bulgaria - May 31, 2015.; Shutterstock ID 293731811; Purchase Order: -

Il y a trois jours, Squeezie lâchait une énorme bombe sur Twitter. Il y accusait des youtubeurs de se servir de leur popularité pour avoir des rapports sexuels avec des mineures. Aujourd’hui, les premiers noms sont tombés. Explications.

Voilà des révélations dont on va encore beaucoup entendre parler. Le 6 août, Squeezie publiait plusieurs tweets incriminants des youtubeurs pour comportement abusif envers des ado.

Il n’en fallait pas plus pour enflammer la Toile et ses 6 millions d’abonnés sur le réseau social. Ses quelques mots, tels un #BalanceTonPorc, ont convaincu plusieurs jeunes filles de livrer leur témoignage. Les internautes ont d’ailleurs relayé son premier tweet avec le hashtag #BalanceTonYoutubeur.

En amont, Le Parisien a aussi investigué sur le sujet et a donné le nom de plusieurs youtubeurs incriminés. Seraient ainsi concernés WassFreestyle, Anthox Colaboy, From Human to GOD et Math Podcast. Ils se seraient servis de leur notoriété pour contacter des jeunes fans mineures sur les réseaux sociaux, en leur proposant des échanges à caractère sexuel. Certains iront jusqu’au harcèlement.

Des témoignages effroyables

Ces accusations sont appuyées par des captures d’écran de conversation sur les réseaux sociaux. On découvre ainsi une fille de 16 ans échanger avec WassFreestyle, 30 ans, des propos hallucinants sur Instagram.

« Il a commencé à me dire que j’étais une de ses plus jolies abonnées, il faisait des remarques sur mon corps. Il m’a dit de ne rien dire à personne car il pouvait avoir des problèmes. […] Je lui ai parlé du lycée, il connaissait mon âge. Il m’a demandé s’il était possible de nous voir seul à seul mais je me sentais pas du tout à l’aise avec ça. »

Le Parisien dévoile aussi une conversation d’Anthox Colaboy, 29 ans et une jeune abonnée: « Tu vas sans doute trouver ça con mais tu es vachement belle. Tu l’as déjà fait ? À l’occasion si tu as eu une mauvaise expérience je me porte garant de la prochaine pour que ça soit mieux on fait ça ? Si un jour on se voit je te mange avec plaisir. Avec toi quand tu veux les plans à 4 ».

Math Podcast, quant à lui, a contacté une fille de 14 ans pour lui demander des photos de sa poitrine. Le Parisien a assorti son témoignage écrit de captures d’écran.

Parmi les noms cités, certains ont totalement nié les faits. Mais l’histoire ne va pas s’arrêter là. Le hashtag #BalanceTonPorc a encore quelques noms à faire tomber.

À lire: l’article du Parisien

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.