Home Lifestyle Une miss jugée raciste pour avoir porté des gants lors de la...

Une miss jugée raciste pour avoir porté des gants lors de la visite d’un orphelinat

La photo de Demi-Leigh Nel-Peters, miss Afrique du Sud 2017 visitant un orphelinat de Soweto, a suscité un tollé auprès de nombreux internautes. On y voit en effet la jeune femme de 22 ans, s’occuper des enfants et les nourrir avec des gants.

En partageant le cliché de sa rencontre avec les petits pensionnaires du centre communautaire Orlando West Ikageng, la reine de beauté sud-africaine n’imaginait certainement pas causer un tel bad buzz. Accusée de refuser de toucher des enfants noirs, Demi-Leigh Nel-Peters vient raviver le douloureux souvenir de l’apartheid, la politique de ségrégation raciale, n’ayant pris fin dans le pays qu’en 1991.

Soutenue par le personnel de l’orphelinat

Si certains accusent carrément la miss de serrer seulement dans ses bras des bambins blancs ou des chiens, Carol Dyantyi, porte-parole du centre, juge elle, ces accusations ridicules et infondées:

Nous lui avons dit, ainsi qu’à tous les autres bénévoles, de les porter pendant qu’ils touchaient des aliments. Il s’agissait simplement de protéger les enfants du risque de nourriture contaminée. Cette réaction des médias sociaux est ridicule.

La jeune femme a rapidement publié une vidéo pour s’excuser auprès de ceux qu’elle aurait pu blesser ou qui se seraient mépris sur ses intentions. Une réponse qui ne semble pas convaincre la Toile, puisque les parodies et les messages acerbes continuent à se multiplier.

Eux aussi se retrouvent sous le feu des critiques:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.