Home Lifestyle Société L’héritière de Walt Disney visite Disneyland incognito et en revient furieuse

L’héritière de Walt Disney visite Disneyland incognito et en revient furieuse

SHANGHAI, CHINA - FEBRUARY 01: Mickey Mouse and Minnie Mouse parade to greet the Chinese Lunar New Year at the Shanghai Disney Resort on February 1, 2019 in Shanghai, China. Shanghai Disney launched 'Wonderful Chinese Lunar New Year' event to attract tourists as Chinese Lunar New Year approaches. (Photo by Tang Yanjun/China News Service/VCG via Getty Images)

Si Walt Disney a pensé Disneyland comme « the happiest place on earth », la magie n’a clairement pas opéré sur Abigail, sa petite-nièce. Après avoir visité incognito le parc Disneyland de Californie, elle est en effet rentrée chez elle « livide ».

En cause: les conditions de travail des employés du parc, à commencer par le rapport inversement proportionnel entre l’effort qu’ils fournissent et le salaire qu’ils reçoivent. Ainsi qu’Abigail le souligne de manière abrupte,

Je ne sais pas comment ils font pour maintenir ce visage souriant et accueillant face aux visiteurs quand ils doivent fouiller dans les poubelles pour se nourrir une fois rentrés chez eux »

C’est après qu’un travailleur l’ait contactée par email pour dénoncer les conditions qu’on leur impose qu’Abigail Disney a décidé de mener l’enquête. L’occasion pour elle de mettre en évidence qu’avec son salaire annuel de 66 millions de dollars (non, il n’y a pas un 6 en trop), Bob Iger, le CEO actuel de Disney, gagne plus de 1 000 fois le salaire moyen d’un employé du fameux « endroit le plus heureux au monde ».

Je sais que vous êtes un manager exceptionnel, peut-être le meilleur CEO d’Amérique à l’heure actuelle, mais si j’étais vous, je voudrais plus que ça. Je voudrais être celui qui a montré le bon exemple »

Interpellé par l’héritière de Walt Disney, la compagnie qui porte son nom a diffusé un communique en réponse, assurant que Disney paie plus que le salaire minimum à ses employés et leur offre également un programme leur permettant de suivre des études en marge de leur travail.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.