Home Lifestyle Société Avortement et mariage gay pourraient (enfin) être légalisés en Irlande du Nord

Avortement et mariage gay pourraient (enfin) être légalisés en Irlande du Nord

Pro-choice supporters stage a demonstration in Parliament Square to campaign for women's reproductive rights, legalisation of abortion in Northern Ireland and it's decriminalisation in the UK on 11 May, 2019 in London, England. The demonstration is a counter-protest to the anti-abortion 'March for Life' taking place alongside. (Photo by WIktor Szymanowicz/NurPhoto via Getty Images)

Cela semble aberrant en Europe en 2019, et pourtant, à quelques centaines de kilomètres de chez nous, avortement et mariage gay sont toujours interdits en Irlande du Nord. Une aberration qui pourrait bientôt appartenir au passé grâce à une manoeuvre du gouvernement britannique. On vous explique.

Contrairement à la République d’Irlande, qui est un pays, l’Irlande du Nord, elle, est une des nations du Royaume-Uni. Bien qu’elle ait son propre gouvernement et sa propre Assemblée, les affaires extérieures, par exemple, sont contrôlées par Londres. Au Royaume-Uni, l’IVG est légalisée depuis 1976, et le mariage gay, depuis 2013, mais l’Irlande du Nord, elle, faisait de la résistance. La faute à une Eglise omniprésente dans le pays, qui reste relativement traditionnel, même si les Irlandaises du Nord réclament le droit d’avorter légalement depuis de nombreuses années. Et elles pourraient bien (enfin) l’obtenir: l’Irlande du Nord étant dépourvue d’exécutif depuis janvier 2017, elle voit ses affaires courantes (normalement, hors des compétences de Londres) gérées par le Royaume-Uni. Et ce mardi, les députés britanniques ont voté en faveur d’étendre le droit à l’avortement et au mariage entre personnes du même sexe en Irlande du Nord. À condition toutefois qu’aucun gouvernement local ne soit formé d’ici au 21 octobre…

En effet, si un gouvernement devait monter au pouvoir d’ici là, il récupérerait la mainmise sur le dossier, et l’amendement voté par les députés britanniques serait caduc. En juin 2017 déjà, la Cour suprême britannique avait estimé que l’interdiction de l’IVG en Irlande du Nord était contraire aux droits de l’Homme. Mardi, sa légalisation a été adoptée par 332 voix contre 99, tandis que la légalisation du mariage pour tous a été adoptée par 383 voix contre 73. Dernière étape: faire approuver les amendements par la chambre des Lords. Si les lois venaient à passer, l’avortement ne serait plus interdit que dans quatre pays d’Europe: la Pologne, l’Andorre, Malte et Chypre.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.