Home Lifestyle Sexo “LE POINT G” épisode 79: la chronique sexo de Gaëlle

“LE POINT G” épisode 79: la chronique sexo de Gaëlle

Point G

Gaëlle, 27 ans, en a bavé côté cœur. Après avoir épluché Tinder et vécu mille et une nuits parfois torrides, parfois étranges, il semblerait qu’elle ait trouvé le bon. Avec Ben, elle explore toutes les facettes de la sexualité. Avec amour, mais surtout avec humour.

L’autre jour, j’ai reçu un message d’Alex, le garçon qui a essayé de m’embrasser. Il demandait de mes nouvelles et me proposait l’air de rien que l’on se voie. Évidemment, il m’a envoyé ce message au moment où je commençais à ne plus penser à lui, comme si une petite alarme s’était allumée dans sa tête. “Attention, elle risque de t’oublier définitivement, c’est maintenant ou jamais pour une apparition furtive dans sa vie”.

Je suis très fière de moi parce que je n’ai pas répondu.

Dès le lendemain, par contre, j’en ai parlé à mes collègues. J’ai appuyé à plusieurs reprises sur le fait que notre rencontre était spéciale et que je ne m’expliquais pas ce coup de cœur. Après ce long laïus, l’une d’elles s’est emportée : “Qu’est-ce que tu as avec lui ? Ok, t’as eu un crush, mais ça n’a aucun sens ! T’es amoureuse de Ben et je crois que tu aimes juste la sensation que l’autre te procure, pas vraiment la personne en elle-même. Tu cherches juste à mettre ton attention sur autre chose parce que ton couple n’est pas au beau fixe et que tu apprécies de te sentir désirée. Mais ne réfléchis pas plus loin et arrête même de penser à lui.” Voilà. Ça, c’est fait.

En quelques secondes, j’ai senti monter les plaques d’adrénaline sur ma poitrine.

Elle avait lu en moi comme dans un livre ouvert. Je le savais parce que ce qu’elle disait me faisait mal. “Il n’y a que la vérité qui blesse.” Et si elle avait raison ? Ça fait quelques temps qu’on travaille Ben et moi à améliorer notre relation, à ne pas rompre parce qu’on y croit tous les deux. Mais nous n’avons toujours pas atteint de stabilité. On enchaîne les longues périodes sans faire l’amour, on se délaisse parce qu’on est débordés, puis on se retrouve et tout semble aller mieux. Jusqu’à la prochaine fois. Jusqu’à ma prochaine crise de larmes.

Une fois remontée à mon bureau, j’ai reçu un message de cette même collègue sur Facebook. Avec un lien vers un texte publié par Paul Graves, un “connard, narcissique souffrant de manque d’estime de soi en voie de guérison”, comme il se définit lui-même. Il y explique toute la difficulté d’être en couple avec une personne qui n’a pas confiance en elle. Je vous le donne en mille : dans notre couple, c’est moi. Il disait notamment : “Pour faire court, j’ai fui son amour. L’amour que je pensais ne pas mériter. Je me suis tourné vers les femmes, l’alcool et ma carrière, en quête d’approbation et de distraction.” C’est vrai que dernièrement, j’ai eu tendance à accepter beaucoup trop de projets pour m’occuper l’esprit, au point de m’épuiser. L’auteur donne neuf conseils, neuf choses à savoir si on sort avec quelqu’un qui manque de confiance. Et l’une d’elles disait que ces gens-là cherchaient bien souvent l’approbation des autres à travers le flirt, la drague, le besoin irrépressible de vibrer.

Tout cela parce qu’au fond, elles sont terrifiées par elles-même, par l’amour qu’elles croient ne pas mériter, parce qu’elles ne croient pas en elles. Elles ne pensent qu’à plus tard, quand elles seront enfin la personne qu’elles rêvent d’être. Sauf qu’en agissant de la sorte, elles passent à côté du moment présent, à côté de la vie… Je passe à côté de toutes les belles choses que mon couple pourrait m’offrir si je me laissais aller. Cet article a provoqué une énorme introspection. Je suis encore bouleversée des échos qu’il a eu en moi. Mais j’avais besoin de l’entendre pour conscientiser et travailler sur moi-même pour lâcher prise et me laisser aimer.

Chaque semaine dans votre magazine, retrouvez la chronique de Gaëlle: Le Point G.

Pour lire les épisodes précédents, rendez-vous ici.

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.