Home Lifestyle Sexo “LE POINT G” épisode 73: la chronique sexo de Gaëlle

“LE POINT G” épisode 73: la chronique sexo de Gaëlle

Point G

Gaëlle, 27 ans, en a bavé côté cœur. Après avoir épluché Tinder et vécu mille et une nuits parfois torrides, parfois étranges, il semblerait qu’elle ait trouvé le bon. Avec Ben, elle explore toutes les facettes de la sexualité. Avec amour, mais surtout avec humour.

L’autre jour, Sophie m’a annoncé qu’elle était amoureuse. Elle sort avec un garçon depuis quelques semaines et visiblement, tout se passe à merveille. Elle me l’a annoncé alors que je pleurais dans mon canapé et que je l’avais suppliée de venir me consoler. Elle avait débarqué avec toute sa bonne humeur. Elle s’est d’abord assurée que mes sanglots étaient calmés. Puis, elle m’a raconté ses nuits torrides et ses petits-déjeuners mignons. C’est horrible ce que je vais dire, mais je n’étais qu’à moitié contente. Ça me donnait des angoisses incontrôlables, comme un gros mal de ventre. Attention, je suis très heureuse pour elle et dans d’autres circonstances, je me serais réjouie pendant des heures. Mais le moment est mal choisi. Ma relation bat de l’aile et l’amour est la pire chose au monde, là, tout de suite. Comme le chante Anaïs: “Je hais les couples qui me rappellent que je suis seule.” Ma meilleure amie n’a d’yeux que pour son nouveau mec et me délaisse un peu dans une période où j’ai vraiment besoin d’elle.

Est-ce normal de ressentir de la jalousie quand sa meilleure amie se met en couple?

C’est un peu comme si ce garçon m’avait volé ma copine. Il allait remplir tout son temps libre de moments tendres et doux qu’elle attendra avec impatience. Et moi je serai reléguée au second plan. Plus de coups de téléphone, plus de visites impromptues, plus de pizzas à minuit en rentrant de soirée. Forcément, je ne peux pas lui en vouloir. Je me souviens de nos débuts avec Ben, je faisais pareil.

Quand on tombe amoureux, plus rien n’a d’importance sinon l’être aimé.

Et si je lui ai causé de la peine, elle s’est bien gardée de me le dire. Je m’imaginais mal lui faire comprendre que je n’étais pas bien et que je préférais remettre cette discussion à plus tard. Donc je l’ai écoutée attentivement, le cœur serré, en retenant mes larmes. Sophie mérite tellement d’être épanouie et d’être avec un mec bien. Ça faisait longtemps qu’elle était célibataire. Et moi, je suis tellement égoïste d’avoir ces pensées noires et de tout ramener à moi.

C’est sans doute la déprime qui parle. Mais Sophie est mon amie de toujours et je me dois de faire un effort. Elle est si drôle quand elle raconte ses gaffes et leurs premières fois. Finalement, son sourire m’apaise et me délivre de mon chagrin actuel. “Il faudra que je te le présente. Parce que si je n’ai pas ton aval, ça change tout!” J’ai peut-être bien plus d’importance à ses yeux que je ne le crois.

Elle m’enlace en rigolant: “J’ai hâte que tu sois marraine de nos enfants.”

Sophie est comme moi pour ça: elle a l’art de se projeter un peu trop loin et de tout vivre à fond. Là, elle se voit mariée d’ici une semaine ou deux. Maman dans un an. La totale! Comme on le fait toutes en secret dès qu’on a un crush. “Je me demande si son nom de famille m’irait bien .” Mais je sais aussi que dans un mois, elle m’appellera quand ils auront eu leur première dispute. Et je serai là, attentive, pour lui remémorer tous ces beaux moments qui l’ont transportée au tout début de leur relation. Ça sert aussi à ça les amies. Et c’est là que je retrouverai toute ma valeur de personne indispensable à sa vie. Et oui…rien que ça! “Chicks before dicks”, comme on dit. (Si vous ne parlez pas anglais, je vous laisse chercher la traduction sur Google).

Chaque semaine dans votre magazine, retrouvez la chronique de Gaëlle: Le Point G.

Pour lire les épisodes précédents, rendez-vous ici.

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.