Home Lifestyle Sexo “LE POINT G” épisode 66: la chronique sexo de Gaëlle

“LE POINT G” épisode 66: la chronique sexo de Gaëlle

Point G

Gaëlle, 27 ans, en a bavé côté cœur. Après avoir épluché Tinder et vécu mille et une nuits parfois torrides, parfois étranges, il semblerait qu’elle ait trouvé le bon. Avec Ben, elle explore toutes les facettes de la sexualité. Avec amour, mais surtout avec humour.

L’autre jour, j’étais sûre de moi. Ben ne saura pas un mot de ma rencontre avec Alex. Qu’est-ce qui m’a pris? Comment ai-je fait pour en arriver là? En une soirée, un tout petit moment hors du temps, j’ai bien failli tout foutre en l’air en cédant à la tentation. Il faut dire qu’il y a mis tout son cœur, ce garçon (bien que je doute que ça soit son cœur qui ait parlé). En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, j’étais tombée sous son charme, oubliant que je suis en couple et qu’il m’est interdit de craquer.

Pour le dire autrement, j’ai eu un crush.

Un coup de cœur instantané pour quelqu’un d’autre que mon mec. Et je n’étais pas prête à faire face à cette situation. Je suis comme ça, à tout remettre en question pour une broutille, à me prendre la tête pendant des heures, à pousser la réflexion beaucoup trop loin. Et là, cet enchaînement de situations a bien failli me pousser dans les bras d’un autre. Heureusement, j’ai été forte et je n’ai pas cédé à la tentation.

Pourtant, quand je repense à lui, mon ventre se tord, mes sens s’émoustillent. Je ne comprends pas comment je peux ressentir de telles choses pour un autre, alors que Ben me comble de bonheur. Il y a cette phrase qui me trotte en tête: « l’herbe n’est pas plus verte dans le jardin d’à côté. » Et j’imagine que même si l’herbe du voisin est vraiment très belle et promet de belles pousses, ce n’est pas pour autant que je dois m’y jeter tête baissée. C’est si compliqué à mon âge de me dire que j’ai trouvé la bonne personne, celle avec qui je pourrai passer ma vie.

Beaucoup me diront que j’ai une chance énorme, mais paradoxalement, ça signifie aussi que je ne connaîtrai personne d’autre. Plus jamais!

Cette rencontre m’a fait réaliser ce détail perturbant. Est-ce de ça dont j’ai envie? De faire grandir mon amour pour Ben pour toujours? À 27 ans, n’est-ce pas un peu tôt pour se projeter si loin? Pourtant, au fond de moi, je sais que c’est ce que je veux. Pourquoi diable mon esprit ne me laisse-t-il pas tranquille? Il ne cesse de me hanter avec l’image de ce gars qui m’a fait tant d’effet.

Je finis par me poser des questions horribles du genre: « est-ce que ce serait si terrible de juste échanger un baiser? » MAIS BIEN SÛR QUE OUI. Il faut que je me ressaisisse. Jamais je ne me serais attendue à devoir faire face à ça. Tout mon être criait à qui voulait l’entendre que j’allais certainement me marier dans les 5 ans à venir et que Ben serait le père de mes enfants. Et d’un coup, tout s’effondre parce que le champ des possibilités s’élargit. Je me retrouve face à plusieurs choix: rester avec Ben parce que je l’aime et oublier cet autre garçon, me laisser aller à la tentation et tout gâcher, rompre parce que quelqu’un d’autre me fait vibrer, etc. Oui, je vais peut-être un peu loin.

J’imagine que c’est très humain de craquer sur d’autres personnes à certains moments.

Mais ça fait moins d’un an que nous sommes ensemble, n’est-ce pas un peu tôt pour que ça arrive? Ma tête va exploser, envahie de doutes infinis. Je ne pensais pas qu’un couple demandait aussi des efforts de ce côté-là: de faire la part des choses, se concentrer sur le positif et avancer ensemble, sans flancher, sans se laisser aller à nos pulsions les plus primaires. Je ne pensais pas que ce serait difficile de tenir sa langue aussi.

Parce que depuis ce fameux soir, je suis rongée par la culpabilité, par l’envie de tout lui dire. Je ne me sens pas droite dans mes bottes, même si je n’ai « rien fait de mal ». J’ai le sentiment que la seule pensée suffit à avoir l’impression de tromper. Pas besoin de passer à l’acte. Cette image d’Alex en train de s’approcher de mon visage et mon envie de céder me hantent depuis des jours. Il va falloir que j’en parle à Ben. Pour que ça s’arrête, pour que les questions cessent d’affluer, pour qu’il me rassure et me montre son amour. Et qu’il me pardonne d’avoir désiré un autre que lui. À moins qu’il ne me le pardonne pas et qu’il me quitte. Suis-je prête à prendre ce risque?

Chaque semaine dans votre magazine, retrouvez la chronique de Gaëlle: Le Point G.

Pour lire les épisodes précédents, rendez-vous ici.

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.