Home Lifestyle Sexo “LE POINT G” épisode 110: la chronique sexo de Gaëlle

“LE POINT G” épisode 110: la chronique sexo de Gaëlle

Point G

Gaëlle, 27 ans, en a bavé côté cœur. Après avoir épluché Tinder et vécu mille et une nuits parfois torrides, parfois étranges, il semblerait qu’elle ait trouvé le bon. Avec Ben, elle explore toutes les facettes de la sexualité. Avec amour, mais surtout avec humour.

L’autre jour, on a appris qu’on n’était pas sortis de l’auberge avec le Coronavirus. Le confinement pourrait repointer le bout de son nez, avec une deuxième vague. De notre côté, toujours rien à signaler. Ça se passe plutôt bien pour Ben et moi, on évite les sorties au maximum même si on a notre petite bulle d’amis. Par contre, pour ma famille, c’est autre chose. J’essaie d’appeler ma mamy au maximum pour lui changer les idées. Elle est toute seule dans sa grande maison, la pauvre. Heureusement, mon papa lui apporte ses courses et tente de la divertir.

Hier, lors de notre coup de téléphone, elle m’en a encore fait une belle. Je sais qu’elle regarde beaucoup les informations à la télé. Je ne peux pas la blâmer, elle n’a que ça à faire. Mais le problème, c’est qu’à cause de sa surdité, elle ne comprend que la moitié. Un exemple ? « La dame du JT, elle a dit qu’el Corono, il serait parti d’ici cette semaine. Tu vas voir, dans deux-trois jours, on n’en parle plus ». Sauf qu’en réalité, la présentatrice avait parlé de sept semaines, pas « cette semaine ». Eh oui… Ma grand-mère a beaucoup de mal avec les mots qui se terminent par un A. Elle dit Coco-Colo au lieu de Coca-Cola, vous voyez. Un autre exemple ? Pour lui éviter tout déplacement, le boulanger (qui est aussi libraire), lui a déposé son journal dans sa boîte aux lettres. Ni une, ni deux, Mamy a mis son manteau, pris sa voiture et a foncé à la boulangerie déposer l’argent sur le comptoir. « Je ne veux pas avoir de dettes, mon petit chou » m’a-t-elle dit.

Mais Mamy, ça n’a pas de sens ! Ça valait bien la peine qu’il fasse ça pour t’aider et t’éviter des contacts, si tu y vas quand même ».

Et de me répondre : « Tetetetete, je m’en fous. Je n’allais quand même pas voler ce brave homme. Tu me prends pour qui ? ». Mais je pense que ce qui fait m’a le plus rire, c’est la suite de notre conversation. Vous savez, pour l’instant, on ne parle que du virus sur toutes les chaînes. De nombreux experts répondent aussi aux questions des téléspectateurs pour les rassurer. Et encore une fois, mamy n’a pas tout compris. « Les gens sont sots, hein ! J’ai vu à l’télévision qu’un homme demandait si on pouvait encore faire l’amour sans attraper le Corono. Comme si… Pour moi, les gens sont durs de la feuille hein !

Je ne vois pas comment on pourrait faire l’amour en respectant 1 m 50 de distance ! À moins d’en avoir une télescopique. Maaaaaah ! »

Sa petite répartie était accompagnée d’un rire bien franc, comme si Mamy avait dit la pire crasse du monde. « Je m’excuse hein m’chou. Ta mamy est vulgaire, parfois. Mais quand même, j’ai ri quand j’ai entendu ça. 1 m 50 en faisant l’amour, qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre ». Et moi donc, qu’est-ce que j’ai ri en l’écoutant raconter ses histoires. Le pire, c’est qu’elle était infirmière.

Vous auriez dû m’entendre en train d’expliquer à Mamy qu’en réalité, on peut toujours faire l’amour malgré le Coronavirus.

« Tu sais Mamy, les gens peuvent encore avoir des relations sexuelles. Tu vis dans le même espace que ton partenaire donc ça ne change rien. Tu comprends ? Avec Ben, par exemple, on dort toujours ensemble. Je ne vais quand même pas l’envoyer dans le canapé à cause du virus ! Que les gens qui ne vivent pas ensemble ne se fréquentent pas, ou beaucoup moins, ça c’est normal, c’est le principe des distanciations sociales. Mais les couples qui vivent ensemble peuvent encore faire l’amour. Tu comprends Mamy ? Mamy ? » Visiblement, Mamy ne voulait pas m’entendre parler de Ben et moi. Parce qu’elle a raccroché « sans le faire exprès, hein m’chou. »

Chaque semaine dans votre magazine, retrouvez la chronique de Gaëlle: Le Point G.

Pour lire les épisodes précédents, rendez-vous ici.

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.