Home Lifestyle Sexo “LE POINT G” épisode 105: la chronique sexo de Gaëlle

“LE POINT G” épisode 105: la chronique sexo de Gaëlle

Point G

Gaëlle, 27 ans, en a bavé côté cœur. Après avoir épluché Tinder et vécu mille et une nuits parfois torrides, parfois étranges, il semblerait qu’elle ait trouvé le bon. Avec Ben, elle explore toutes les facettes de la sexualité. Avec amour, mais surtout avec humour.

L’autre jour, je vous avais parlé de ma reprise du sport. Je garde un bon rythme de deux fois/semaine et je commence à voir des résultats. Même si je dois avouer qu’au niveau poids, ça n’a toujours pas diminué. À croire que ça a motivé Ben de me voir soulever de la fonte parce qu’il vient avec moi à chaque séance. Mercredi dernier, alors que je poussais 45 kilos de toutes mes forces sur la presse (vivement le cul rebondi que j’attends avec impatience), j’ai eu une petite fuite urinaire. Vous me connaissez, en tant que drama queen, j’en ai fait toute une histoire.

Dès que j’ai senti les quelques millilitres se manifester, j’ai remballé mes affaires et je suis partie en courant.

Qu’est-ce qui a bien pu se passer dans mon corps pour que je lâche quelques gouttes l’air de rien ? Il avait suffi de ce petit relâchement pour que je me sente paralysée, vieille et effrayée par le fait de porter des couches. Une fois à la maison, j’ai prévenu Ben. “Je suis rentrée, je t’expliquerai”. Évidemment, je n’avais pas pensé à une excuse judicieuse pour lui cacher mon petit secret. Prise de court, j’ai fini par en parler à Ben. “Je ne comprends pas, je ne devais même pas aller aux toilettes. Ma vessie n’était pas sur le point d’exploser tu vois… Comment ça se fait ?”

L’approche de mes 30 ans me foutait une belle claque au visage.

Il va peut-être falloir que je pense à muscler mon périnée pour éviter que cette situation devienne une habitude. Pourtant, pour être tout à fait honnête, je me suis toujours convaincue que je n’avais pas à m’en faire de ce côté-là. Je connais très bien mon corps et je sais que je dois me contracter très fort pour avoir des orgasmes, et ça me permet d’en avoir plusieurs à la suite sans trop d’efforts. Dans ma tête, ça signifiait que j’avais un périnée musclé. Je le sens se rétracter et se serrer dès que je lance le mouvement qui consiste à se retenir de faire pipi. Ça veut forcément dire qu’il est en pleine forme, non ?

Mon copain ayant une grande culture scientifique, je me permets de lui poser la question. “Tu vois, je sais que tout est OK de ce côté-là. Donc a priori, c’était un épisode inhabituel”. Ben se met à sourire. La suite, je ne l’avais pas vu venir. “Qu’est-ce qu’il y a ? Pourquoi tu ris ?” “Baaaaaaah, je ne vais pas te cacher que j’ai toujours trouvé que ce n’était pas forcément très serré de ce côté-là. C’est même plutôt flasque”. WHAT ? Ça veut dire quoi ça ?

Visiblement, Ben estime qu’il a pas mal de place quand il s’insère dans mon entre-jambes et que c’est loin d’être aussi excitant que je ne le pensais.

“Tu vois, avec mon ex, je la sentais se contracter quand elle avait un orgasme. Avec toi, pas”. Piquée au vif par sa remarque et son manque de tact habituel, je ne manque pas de faire preuve de répartie : “si j’avais des orgasmes plus souvent, peut-être que ça n’arriverait pas hein”. Je ne pensais pas développer un nouveau complexe un jour. Surtout sur un élément du corps qui ne se voit pas. Pire, je découvrais que mon mec s’était déjà fait des réflexions sur mon accueil pelvien sans que je ne sois au courant.

J’aurais mieux fait de me taire. Surtout que ce qu’il ne dit pas, c’est que son ex mesurait 1 m 50 pour 40 kg, autrement dit, c’était moi divisée par deux. Je suis persuadée que ça doit avoir un lien. Je suis très grande et toute en courbes, je ne vois pas pourquoi mon utérus et mon vagin auraient suivi une diète en vue de l’été. Toujours est-il qu’en plus de mes complexes habituels, je me sens désormais aussi grosse du périnée. J’aurais peut-être dû lui dire que s’il en avait une plus grosse lui aussi, ça n’arriverait pas. Mais je ne veux pas risquer une 3e guerre mondiale.

Chaque semaine dans votre magazine, retrouvez la chronique de Gaëlle: Le Point G.

Pour lire les épisodes précédents, rendez-vous ici.

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.