Home Lifestyle Sexo 7 conseils de célibataires pour un été chaud comme la braise

7 conseils de célibataires pour un été chaud comme la braise

single-zomer
© Nataliya Vaitkevich via Pexels

C’est tout un défi que de vivre un été étouffant quand on est célibataire. 7 lecteurs·rices nous partagent leurs tips pour que l’été soit chaud sans prise de tête.

Que ça soit pour un soir ou pour toujours, voici les conseils de pros du célibat qui gèrent leurs dates en communiquant et en instaurant des règles.

1

Communiquez clairement ce que vous voulez

Maureen (26 ans) entame son deuxième été en tant que célibataire : « Après une relation de cinq ans, c’est assez rafraîchissant d’être célibataire. Ma vie amoureuse s’est même améliorée. J’ai plus apprécié le sexe pendant ma vie de célibataire qu’au cours des deux dernières années de ma relation. Pourtant, je ne couche pas avec tout le monde. Parce que je ne suis pas à l’aise avec le fait d’être nue avec un parfait inconnu, je préfère être ouverte et honnête avec mes partenaires de lit potentiels. Je leur explique que je ne cherche pas forcément une relation permanente, mais que je cherche un partenaire de lit semi-permanent. Ensuite, je suggère des rencontres occasionnelles jusqu’à ce que je me sente à l’aise et les invite chez moi. La première fois se passe bien? Alors seulement je précise ce que je veux : se voir une fois par semaine pour le sexe, tant que nous nous apprécions tous les deux.

2

Trouvez un “ami avec bonus” en qui vous avez confiance et avec qui vous pouvez être vous-même

Lore (27 ans) n’a jamais partagé un été avec un amant régulier : « Le sexe décontracté et les coups d’un soir ne sont pas pour moi. La seule fois où j’ai essayé quelque chose comme ça, je n’étais pas détendue, ce qui rendait les choses encore plus difficiles. Par la suite, je me suis également sentie extrêmement insécurisée. J’ai donc dû chercher une autre façon de satisfaire mes besoins. J’ai réalisé que l’amour et la confiance sont essentiels pour moi. C’est pourquoi je suis parti à la recherche d’un(e) ami(e) avec des avantages dans mon cercle d’amis. L’un des célibataires avec qui je m’entendais bien, mais dont je ne pouvais pas tomber amoureuse, a bien voulu être “mon âme sœur sensuelle”. Nous l’avons fait une à deux fois par mois pendant deux ans sans aucun problème. Nous nous faisions confiance, savions ce que nous avions l’un et l’autre et pouvions facilement parler de sexe.

3

Profitez-en, mais éloignez-vous de temps en temps

Kayla (23 ans) a appris sa leçon après deux étés en célibataire : « Comme je suis célibataire depuis un certain temps et que j’ai parfois besoin d’un homme au lit, je suis ouverte au sexe semi-décontracté. Je ne suis pas “coups d’un soir”, mais avec un “friend with benefits”, pourquoi pas. Malgré tout, l’expérience m’a appris que le sexe occasionnel est plus délicat pour moi dans la pratique. J’ai commencé une relation sexuelle avec les bonnes intentions, mais les sentiments ne sont pas sous contrôle. Et je suis tombée amoureuse de mon fuckfriend, mais j’ai eu le cœur brisé. C’est pourquoi désormais, je m’éloigne immédiatement lorsque je remarque une pointe de sentiment.

Je cherche mes plans cul dans des endroits où tout le monde est sobre. Cela évite les déceptions le matin.

4

Surtout, pensez à vous

Emily (28 ans) a beaucoup aimé être célibataire au cours des trois derniers étés : “L’un des avantages du sexe occasionnel est que vous pouvez être assez égoïste. Il est logique que mes partenaires occasionnels ne connaissent pas très bien mon corps et ne sachent pas exactement ce qui fonctionne. Bien que je donne parfois des instructions, cela ne fonctionne pas avec tous les coups d’un soir ou tous les plans cul. C’est pourquoi je me prête régulièrement main-forte lors des mes rendez-vous. J’en tire le meilleur parti pour moi-même”.

5

Cherchez ailleurs

Lieke (25 ans) sera célibataire pour la première fois au cours de l’été : « Je pense que les chances d’avoir un coup d’un soir sont plus grandes en soirée. La seule question est de savoir à quel point le sexe peut être bon quand vous avez tous les deux un verre dans le nez. C’est pourquoi j’envisage de chercher mes partenaires ailleurs, où tout le monde est sobre. De cette façon, j’évite la déception du matin suite à une nuit avec des lunettes roses”.

6

Avoir des dates souvent mais sans attentes

Femke (24 ans) est en solo depuis trois ans : « Quand j’étais célibataire, je trouvais les rencontres excitantes. J’ai supposé que je pouvais rencontrer quelqu’un à tout moment. Après un an sans succès relationnel, j’en avais marre. Je restais debout devant ma garde-robe, doutant de moi-même et passant l’entretien d’embauche typique du premier rendez-vous, pour finir par me dire que tous ces efforts n’avaient servi à rien. Maintenant, je regarde les rencontres différemment. Pour minimiser le stress et la préparation, j’ai acheté trois tenues spécifiques pour les premier, deuxième et troisième rendez-vous, que je recycle avec chaque nouveau candidat. Parce que je n’ai plus d’attentes élevées, la première conversation est beaucoup plus détendue. Si je n’aime pas quelqu’un, je finis le date au bout d’une demi-heure. De plus, mes yeux se sont ouverts à d’autres potentiels. Un homme peut ne pas être sur la même longueur d’onde en termes de caractère ou d’intérêts, mais s’il est beau, je suggère de le revoir. Chez lui ou chez moi…”

7

Investissez dans un bon vibromasseur et un abonnement porno

Noor (30 ans) est célibataire depuis deux étés : “Je sais qu’un vibromasseur n’est pas la même chose qu’un partenaire au lit, mais si, comme moi, vous n’avez pas envie de coups d’un soir sans signification, il y a de sacrés bons jouets sexuels sur le marché. Ils peuvent parfois être encore plus satisfaisants qu’un plan cul avec un rendez-vous dont vous ne savez même pas s’il ou elle vaudra quelque chose au lit. Attention : si vous êtes accro aux jouets érotiques, cela vaut la peine d’investir dans du bon matériel. N’économisez pas sur la qualité de votre vibromasseur, mais faites vous conseiller par un expert et si possible achetez différents modèles pour apporter de la variation. Envisagez également de vous inscrire sur un site pornographique éthique”.

Lire aussi: