Home Lifestyle Santé L’appel à l’aide d’une infirmière: “nos stocks de sang sont critiques”

L’appel à l’aide d’une infirmière: “nos stocks de sang sont critiques”

Avis à ceux et celles qui cherchaient justement une bonne action à faire cette semaine: la Croix-Rouge tire la sonnette d’alarme et appelle urgemment aux dons de sang, sans quoi les hôpitaux belges pourraient faire face à une pénurie d’ici à deux semaines seulement.

Caroline Lefebve, infirmière à Liège, nous avertit de la situation catastrophique: “Nous sommes dans une situation critique! Les stocks de sang sont au plus bas et nos collectes s’annulent de jour en jour. Les gens ont peur et sont perdus mais nous avons besoin d’aide”.

Dans un communiqué de presse paru au début du mois dont le ton trahissait déjà l’urgence de la situation, la Croix-Rouge devait augmenter le stock belge de près de 200 poches de sang dans les deux prochaines semaines, faute de quoi les hôpitaux du pays devront faire face à une pénurie. Une prédiction qui s’est malheureusement réalisée. Entre annulation des collectes et sédentarisation des donneurs, les stocks diminuent à vue d’oeil et la Croix-Rouge de Belgique incite les donneurs habituels et tous les autres à sortir de chez eux pour la bonne cause.

Nous le savons et vous l’avez peut-être vécu, le télétravail a pris un place importante dans nos vies. Cela a pu perturber les habitudes de certains qui donnaient sur leur lieu de travail ou dans un lieu proche de celui-ci. Nous voudrions demander à ces donneurs de ne pas reporter leur don jusqu’à « un retour à la normale ».

Lire aussi: Vous avez guéri du Covid-19? Faites un don de sang à la Croix-Rouge!

Dons de sang et de plasma

Et l’organisation d’ajouter dans son communiqué qu’“il y a peut-être, près de chez eux, un centre de prélèvement permanent où une collecte à laquelle ils pourraient se rendre et, ainsi, nous aider grandement. Il est important de rappeler que le donneur souhaitant se rendre dans un de nos 16 centres de prélèvement permanent, peut, lui-même, prendre rendez-vous via notre site internet”. Soit www.DonneurDeSang.be, où il suffit de choisir le centre le plus proche et de cliquer sur le bouton “je prends rendez-vous”.

Bon à savoir: la Croix-Rouge est également toujours en quête de dons de plasma de la part de personnes guéries du COVID-19 afin d’effectuer des études cliniques et, qui sait, trouver un remède à la maladie. Menées par l’UZ Leuven et le CHU de Liège, les études visent à démontrer l’effet potentiellement très positif d’une transfusion de plasma issu de donneur·euses guéri·es et chargé d’anticorps contre le COVID-19 à des patient·es encore malades et hospitalisé·es. Les critères pour aider la recherche?

Il est important de préciser que, outre les critères d’acceptation classiques au don de plasma, d’autres sont spécifiques à ces études :

– Les donneur·euses de plasma concerné·es doivent être guéri·es du COVID-19. Le diagnostic doit avoir été confirmé par un test de laboratoire ou par radiologie.

– Le·la donneur·euse ne doit plus présenter aucun symptôme ET avoir terminé son traitement éventuel depuis au moins 28 jours.

– Nous pouvons uniquement accepter dans cette étude : les femmes n’ayant eu aucune grossesse (arrivée à terme ou pas) ou les hommes et les femmes n’ayant jamais reçu, par transfusion, de produits sanguins.

En effet, certains anticorps spécifiques qui peuvent être développés durant la grossesse ou lors d’une transfusion risquent de provoquer des réactions transfusionnelles dangereuses pour la santé, déjà précaire, du·de la receveur·euse”.

Si vous répondez aux critères spécifiés et que vous avez envie d’effectuer un don de plasma, vous pouvez vous rendez ici pour en savoir plus.

Lire aussi: