Home Lifestyle Santé Selon une étude, la pandémie augmenterait la perte de cheveux

Selon une étude, la pandémie augmenterait la perte de cheveux

Getty Images
Getty Images

Si vous avez l’impression de perdre plus de cheveux depuis quelques mois, c’est normal! Selon un article du New York Times, la situation sanitaire aurait augmenté ce problème capillaire.

Les pertes de cheveux se seraient accentuées ces derniers mois à cause de la pandémie, selon un article du New York Times. Sur Google, on remarque que les recherches à ce propos ont augmenté de 8% au cours des douze derniers mois. En moyenne, le sujet est recherché plus de 829.000 fois par mois aux États-Unis.

Lire aussi: L’astuce TikTok pour des cheveux volumineux avec de l’après-shampoing.

En cause ? Le stress !

Selon les spécialistes, cette augmentation de la perte des cheveux est liée au stress qu’engendre le climat actuel particulièrement anxiogène, car tout type de stress peut déclencher des chutes capillaires. Et si tout le monde ne souffre pas du Covid-19, tout le monde, par contre, subit ce stress ambiant. Cela dit, la perte de cheveux est également un symptôme du virus en tant que tel, qui survient généralement entre trois à quatre mois après la maladie.

Lire aussi: