Home Lifestyle Santé Les pierres ont-elles vraiment le pouvoir de soigner? La lithothérapie expliquée

Les pierres ont-elles vraiment le pouvoir de soigner? La lithothérapie expliquée

Various Shapes of Natural Himalayan Pink Salt on Pink Background.

De l’amazonite contre le stress, du quartz pour la tendresse et du saphir pour baisser la fièvre… Se soigner par les pierres porte un nom, la lithothérapie, et la discipline a connu un véritable regain de popularité ces dernières années, photogénie des cristaux oblige. Mais les bienfaits des pierres sont-ils réels?

La tendance aurait pu rester l’apanage des amateurs de médecine new age. Sauf que les réseaux sociaux l’ont rendue plus brillante que jamais. Entre photos léchées de collections de cristaux, comptes Instagram entiers dédiés à leurs propriétés et memes souvent hilarant qui se rient de la passion des millenials pour leurs cailloux, les pierres sont partout. Et si, fort heureusement, il n’existe que des extrémistes pour affirmer qu’elles peuvent guérir des maladies graves, reste que la croyance leur attribue tout de même nombre de propriétés qu’on confirait d’ordinaire plutôt à un médicament. Réduire le stress, par exemple, dans le cas de l’amazonite, soulager la fatigue (particulièrement celle causée par les écrans) pour la fluorite ou encore renforcer l’immunité en ce qui concerne le lapis-lazuli. Le tout, par simple contact, sans devoir ingérer molécules et produits chimiques. Brillant. Mais aussi, trop beau pour être vrai?

Une efficacité variable

Si le site Pierres-lithothérapie affirme proposer « le pouvoir des pierres à votre service! », ils le font toutefois de manière nuancée. Ainsi qu’ils l’expliquent, « pour comprendre le fonctionnement de la lithothérapie il faut dans un premier temps reconnaître l’existence d’énergies non visibles qui nous composent et qui composent tout ce qui est manifesté, une aura d’énergie qui est aussi réelle que ce que vos yeux vous permettent de voir du plan physique ».

Au niveau de l’efficacité elle est est très variable est dépend principalement de 2 points, la profondeur du problème et la sensibilité de la personne. Une personne qui est d’un naturel à se protéger, qui n’accepte pas les idées nouvelle, qui à du mal à remettre en question ses croyances; ces personnes auront du mal à ressentir des effets rapidement »

En effet, selon Pierres-lithothérapie, « cet état d’esprit créé comme une barrière de défense énergétique qui empêche d’être positivement influencé par les énergie bénéfiques des pierres ». Et d’ajouter que « peu importe la croyance de la personne la lithothérapie n’est pas un placébo, que l’on croit ou pas aux effets des pierres elles auront un effet ».

Un avis que ne partage pas la majorité du corps médical. Si la lithothérapie est décrite par ses adeptes comme une médecine « non-conventionnelle », médecins généralistes et spécialistes contactés pour les besoins de cet article sont sans appel: il n’existe pas de preuve scientifique de l’efficacité des pierres sur les pathologies. Ce qui ne veut pas dire qu’elles ne peuvent pas avoir un effet sur ce qui a une composante subjective et/ou psychosomatique par exemple.

Prenez l’exemple d’une fracture. Si je vous donne un morceau de sucre en disant que c’est un puissant anti-douleur, cela va peut-être diminuer un peu la sensation, mais cela ne va pas guérir la fracture pour autant »

Et d’ajouter que faire appel aux vertus curatives des pierres est plus abstrait que de prendre un médicament placebo, par exemple, et nécessite donc un effort de mentalisation supplémentaire. Raison pour laquelle la « barrière mentale » de ceux qui ne croient pas à ces effets peut les empêcher totalement de les ressentir.

La lithothérapie, une discipline de charlatans? Il ne faut pas en arriver là pour autant: au croisement de la géologie, de l’oligothérapie et de la médecine énergétique, il s’agit d’une pratique qui s’appuie sur différentes disciplines scientifiques. Comme le rappelle Ressources Plurielles, « un lithothérapeute sérieux ne fait pas de magie, il travaille selon les propriétés physiques et chimiques des pierres, leurs fréquences et leurs qualités  «vibratoires» ainsi que leurs implications ».

Cette démarche demande de solides notions historiques, culturelles et des savoirs divers tels que la chromothérapie, médecine énergétique, et bien d’autres savoirs complémentaires à la médecine occidentale »

Et de rappeler que « les pierres ne sont pas des corps inertes, comme tous les corps de l’univers, elles se caractérisent par des constantes physiques comme la masse, la chaleur, la radioactivité, l’électromagnétisme… Ce sont aussi, comme tous les éléments de la nature, des centrales énergétiques faites d’atomes et d’électrons, et c’est grâce à ces électrons qu’elles échangent des ions avec les corps voisins ».

Faire appel à des professionnels

Des bénéfices dont il est impossible de bénéficier sans y croire un peu au préalable, à l’image d’autres disciplines telles que le reiki, par exemple, dont les adeptes jurent que ça a changé leur vie tandis que les sceptiques affirment n’avoir rien ressenti. Une mise en garde, toutefois, soulignée par Ressources Plurielles, « ce marché se complait dans le mythe, les abus, les valeurs notables et les effets de mode. S’appuyer sur un professionnel bien intentionné pour mieux comprendre leurs propriétés physico-chimiques est souvent vivement recommandé ». Autrement dit, même si les boutiques en ligne pullulent désormais et diffusent des publicités léchées sur les réseaux sociaux, mieux vaut un véritable retour au sources et une visite dans un magasin spécialisé. Après tout, la discipline n’a pas attendue de devenir trop #tendance pour faire des adeptes, puisque déjà dans l’Egypte ancienne, on s’ornait le corps de pierres protectrices et on les choisissait pour leurs bienfaits. Envie d’en savoir plus? Il existe nombre d’ouvrages consacrés au sujet, dont La Bible des Cristaux et Ces pierres qui guérissent. Qui sait, peut-être qu’à leur lecture, vous ne resterez pas de marbre…

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.