Home Lifestyle Les yaourts, les faux alliés de notre ligne

Les yaourts, les faux alliés de notre ligne

Shutterstock
Shutterstock

En cas de petite faim, on craque souvent sur un yaourt en pensant que ça ne fera pas de mal à notre ligne. Mais une récente étude conjointe de l’Université de Leeds et de celle de Surrey, en Grande-Bretagne, a analysé ce que contenaient ceux vendus dans les supermarchés du pays et le résultat est alarmant. En effet, 98% des yaourts testés renfermaient une quantité supérieure à 5 grammes de sucre. Une nouvelle affolante alors qu’on sait que la consommation de sucre ne devrait pas dépasser les 25 grammes par jour.

Source de protéines et de calcium, des nutriments indispensables au bon fonctionnement du corps, le yaourt est souvent considéré comme un aliment sain et bon pour l’organisme. Mais s’il était à l’origine uniquement composé de lait fermenté et de ferments lactiques, les marques industrielles ont voulu agrandir l’offre, aux dépens de notre santé. Les rayons se sont ainsi remplis de yaourts agrémentés de différents ingrédients toxiques dont des arômes, des colorants, des conservateurs et des additifs. Sans oublier le sucre, un de nos principaux ennemis.

Faussement sain

Le sucre raffiné est le fléau de l’alimentation moderne. Ajouté ou même « caché » dans les aliments transformés, celui-ci a en effet un impact direct sur notre santé. Une alimentation trop riche en sucre peut ainsi conduire à de nombreuses maladies, comme le diabète de type 2 ou l’obésité. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, il vaut donc mieux éviter au maximum les produits industriels et ne pas dépasser 25 grammes de sucres ajoutés par jour. (Le sucre des fruits, des légumes et du lait ne compte pas). En ce qui concerne les yaourts, s’ils sont souvent considérés comme aliments sains, seuls 9% des produits analysés durant l’étude étaient assez faibles en sucre pour obtenir un label « vert » et être admissibles dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Un appel pour une réduction des sucres ajoutés est donc à nouveau lancé.

Lesquels choisir?

L’idée n’est bien-sûr pas de préconiser une élimination totale des yaourts de notre alimentation, mais plutôt de bien les choisir. L’idéal est de s’orienter vers les plus naturels possible avec une liste d’ingrédients limitée. On évite  ceux labellisés « sans sucre » ou « allégé » qui ne sont en aucun cas meilleurs pour la santé et qui coûtent 30% à 60% plus chers que les autres. 4 critères peuvent être pris en compte lors de la sélection de votre yaourt. Premièrement, la taille: on ne se jette pas sur les maxi-pots et on privilégie ceux de 125 grammes qui contiennent une quantité déjà suffisante. Deuxièmement, les lipides. Il existe trois types de laitages: 0% de matières grasses ou écrémé, demi-écrémé ou lait entier. Les produits au lait entier étant les plus riches. Ensuite, la teneur en sucre: un yaourt aux fruits contient par exemple davantage de sucre. Il est donc nécessaire de bien lire l’étiquette pour voir la quantité présente dans chaque produit. Enfin, l’apport en calcium peut également varier, allant de 130 mg pour la plupart des produits à 240 mg pour d’autres.

Quelques petites secondes supplémentaires vous seront donc peut-être demandées durant vos prochaines courses mais votre corps vous dira merci!

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.