Home Lifestyle Santé Atteinte de la maladie de Crohn, elle rassure celles qui craignent la...

Atteinte de la maladie de Crohn, elle rassure celles qui craignent la stomie

Front view closeup stoma and colostomy with long abdominal surgical scar, after colon cancer surgery.Landscape.Heart shape hands frame.; Shutterstock ID 704038906; Purchase Order: -

Krystal Miller a 34 ans, un sourire radieux, une allure unique, un mari aimant et une superbe petite fille. Elle a aussi la maladie de Crohn, ce qui veut dire qu’à l’âge de 22 ans, il a fallu l’amputer du colon et de l’anus et opérer une iléostomie. Pour le dire platement: Krystal fait caca dans un sac relié à son abdomen. Et contrairement à ce qu’elle croyait, ça ne l’a empêchée ni de profiter de la vie, ni de trouver l’amour.

Pour cette native de Perth, en Australie, les ennuis ont commencé à l’âge de 15 ans, quand soudainement, il lui est devenu impossible de digérer la moindre nourriture. Après avoir perdu 10 kilos en deux semaines, elle a pris rendez-vous chez un médecin qui lui a expliqué qu’elle souffrait de la maladie de Crohn. Un diagnostic qui allait donner lieux à 7 ans de traitement « brutaux, qui ne fonctionnaient pas en plus » avant que Krystal décide de passer sur le billard. Une décision difficile à prendre: pas facile pour une jeune femme de 22 ans seulement de se réconcilier avec l’idée d’avoir une stomie. Un mois de réflexion plus tard, pourtant, il n’y avait plus aucun doute dans son esprit.

Me faire poser un sac n’était clairement pas l’idéal, mais face à l’enfer que je vivais, c’était bien préférable. D’emblée, j’ai décidé que ma vie amoureuse et sexuelle n’allait pas en pâtir parce que le sac me servirait à trier les connards. Tout qui serait répugné ne mériterait pas d’être avec moi.

Sauf que dans les faits, Krystal s’est rendue compte rapidement que sa stomie était tout sauf un obstacle à la drague.

Rationnellement, je me disais que seul un mec vraiment amoureux de moi aurait envie de me faire l’amour avec ma poche. Puis j’ai rencontré un mec super sexy en boîte qui s’en foutait totalement… et qui m’a même embrassé le ventre! Pour moi, ça a été le moment qui a tout changé, parce que ça m’a prouvé que j’étais encore séduisante.

Voir cette publication sur Instagram

I’m not blue but my hair is 🔷 Nails it every time 👌🏽💙 @renandcohair

Une publication partagée par Bag Lady Mama (@bagladymama) le

D’autant que contrairement à ce à quoi Krystal s’attendait, se faire opérer a amélioré sa vie sexuelle.

Quand on souffre de la maladie de Crohn, faire l’amour applique tellement de pression sur le bas-ventre qu’il y a toujours la peur glaçante de se faire dessus. Sans compter que la douleur est assez atroce aussi, ce qui rend l’expérience tout sauf sexy. Le sexe était une source de terreur et de douleur pour moi, mais depuis que j’ai ma stomie, je suis capable d’en profiter à 100%.

Dont acte, puisque l’Australienne de 34 ans est désormais mariée à l’homme de sa vie, Shannon, et heureuse maman d’une petite fille. Très active sur Instagram, où elle partage des photos de son quotidien, elle tient à adresser un message à toutes celles qui, comme elles, craindraient de se faire opérer.

Tous les hommes avec qui j’ai eu des relations depuis mon opération m’ont assurée que contrairement à ce que je croyais, ma poche ne dégageait aucune odeur nauséabonde. Bien sûr, le sac se remarque, mais très vite, il devient juste une partie de vous-même et votre partenaire n’y fait plus attention.

Voir cette publication sur Instagram

So lets cut the crap?! 🙂 What’s it REALLY like to live with an Ostomy or a bowel disease?… Its shit. Literally just that. Having a bowel disease is having something control you, tell you who you should be, who you can be and mostly who you cant be. You aren’t in control. You aren’t viewed and seen how you’d like to be seen. Yet you continue to live. How? Because you are fucking awesome. You have no idea yet how amazing you are. You don’t realize that although you feel like you are spiraling out of control and you try so hard to hold onto something that makes you feel human and valuable, you are just that; human & valuable. There’s been days where I swear that there was no way this pain and suffering would end. There were days that I fought so hard that no one had a clue that I was as sick as I was. Hell, there’s been days I didn’t allow myself to see and realize how sick I was! Having my body change from no bag to bag to more surgery, has been a combination of all those things about but these are more permanent reminders. Mostly my days are good, especially these days. The scars are a vision of where Ive been but physically the improvement cant be measured – I have a life now & 2 babies to show how invincible their mama can be! Not everyone is as lucky as me. Some people find it harder to get to this point and that’s ok. Lets be real, it fucking sucks! It sucks that we’ve had to go through this, it sucks that we had to have surgery, it sucks that we might have to have surgery! What sucks even more is dying from this! See, that’s what makes people like us so amazing. You will hear it from healthy people all the time… « I don’t know how you do it, I would have given up! » That’s it though isn’t it?! What choice is there? We are fighters, we are warriors. #chronicallyfabulous #allclassnoass #ostomy #lion #tatts #healthy #life #boweldisease #inkedgirls #bagsout #mentalhealth #crohns #ileostomy #surgery #truth #tightass #sotighttheystitcheditup #blog #effyourbeautystandards #bagladymama #bagbitchesrock

Une publication partagée par Bag Lady Mama (@bagladymama) le

Et Krystal d’assurer que son mari ne remarque même plus sa stomie. Quant à elle, elle se félicite chaque jour d’avoir pris cette décision qui lui a « rendu goût à la vie ».

Lire aussi:
Témoignages: « J’ai tout le temps mal… »
Primark met à l’honneur un mannequin handicapé et on salue l’initiative
5 plantes à adopter si vous avez des problèmes de digestion

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.