Home Lifestyle Santé L’astuce de médecin pour limiter les effets secondaires du vaccin

L’astuce de médecin pour limiter les effets secondaires du vaccin

Avec la campagne qui s’accélère, il y a de fortes chances pour que vous ayez reçu votre invitation à la vaccination ou que son arrivée soit imminente. Entre l’excitation de “revivre comme avant” et l’angoisse des éventuels effets secondaires, cette lettre suscite des sentiments mitigés.

Parmi les effets secondaires les plus recensés, on retrouve notamment fatigue, maux de tête, gonflement et douleurs au bras… Autant de perspectives plutôt déplaisantes, surtout qu’apparemment, les femmes y seraient plus sensibles.

Lire aussi: Les femmes seraient plus sensibles aux effets secondaires du vaccin COVID

Prévenir le risque de fièvre avant le vaccin

La bonne nouvelle? Il serait possible de mitiger ces effets en se présentant préparé.e avant de se faire vacciner. Ainsi que l’explique le Dr Wuyard, médecin généraliste en région liégeoise, la prise d’un petit Dafalgan des familles deux heures avant l’administration du vaccin ainsi que dans les deux jours qui suivent permettrait de diminuer les effets secondaires ressentis.

Magie? Effet placebo? Du tout: “le Dafalgan est un antalgique et antipyrétique, donc en en prenant avant de se faire vacciner, on évite d’avoir mal au bras et on prévient le risque de fièvre”. De quoi se présenter l’esprit apaisé au centre de vaccination.

Lire aussi: