Home Lifestyle Recettes Le couscous pourrait faire son entrée au patrimoine mondial de l’Unesco

Le couscous pourrait faire son entrée au patrimoine mondial de l’Unesco

Couscous - Shutterstock

Rien n’est plus beau (ou meilleur) qu’un plat qui rassemble. Les pays du Maghreb vont travailler ensemble afin de faire classer le couscous au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco. Un projet qui nous donne envie de bouillon et de semoule.

C’est le plat du partage, du réconfort. Un véritable met de tradition. Le couscous a toutes les bonnes raisons de figurer parmi la liste prestigieuse du patrimoine de l’humanité.

Il a beau être vieux de plusieurs milliers d’années, le couscous suscite encore des divergences auprès de l’Algérie, de la Tunisie et du Maroc. Ces trois pays se disputent la paternité du plat traditionnel depuis des années. En travaillant ensemble à la remise d’un dossier commun, les rois de la semoule pourraient enterrer la hache de guerre au profit de la reconnaissance du couscous comme plat fédérateur.

« Le dossier du classement du couscous en tant que patrimoine universel est un projet commun aux pays du Maghreb », a confirmé Slimane Hachi à l’agence algérienne APS.

Ou comment une assiette de blé aux légumes et aux épices pourrait engranger un sentiment de paix paisible, comme à la fin d’un repas copieux partagé avec les amis et la famille.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.