Home Lifestyle Pourquoi le discours féministe de Meghan Markle est une révolution?

Pourquoi le discours féministe de Meghan Markle est une révolution?

Invitée à célébrer le 125e anniversaire du droit de vote des femmes en Nouvelle-Zélande, Meghan Markle a prononcé un discours féministe. Une première dans l’histoire de la royauté.

Le 28 octobre signe une avancée pour l’histoire du féminisme: en tournée en Nouvelle-Zélande, au côté de son mari le prince Harry, Meghan Markle a prononcé un discours engagé sur le féminisme. Elle était invitée pour célébrer le 125e anniversaire du droit de vote des femmes dans le pays, qui est d’ailleurs l’un des premiers à avoir autorisé l’accès des femmes aux urnes. La Duchesse de Sussex a ainsi acclamé la décision centenaire:

“Le suffrage des femmes concerne le féminisme, mais le féminisme est une question d’équité. Le suffrage des femmes ne représente pas seulement le droit de vote pour les femmes, mais représente aussi le droit fondamental de tout le monde, y compris les personnes marginalisées, que ce soit à cause de leur origine raciale ou de leur orientation sexuelle, d’être capable de participer aux décisions pour leur futur et leur communauté. Bravo la Nouvelle-Zélande pour avoir honoré ce droit il y a 125 ans pour les femmes qui ont mérité d’être entendues.”

Finalement, la Duchesse a terminé son discours en citant Kate Sheppard, célèbre suffragette néo-zélandaise:

Tout ce qui sépare, que ce soit la race, la classe sociale, les croyances ou le sexe, est humain et doit être surmonté.

L’événement s’apparente à une mini-révolution puisqu’il s’agit de la toute première fois qu’un personnage royal parle publiquement du féminisme dans un discours officiel. Et ce, même si l’on savait déjà que Meghan Markle était engagée pour les droits des femmes depuis plusieurs années déjà. En 2015, elle a été notamment nommée représentante des Nations Unies pour la participation politiques des femmes et leur qualité de dirigeantes. Elle est d’ailleurs la première membre de la famille royale à se décrire comme féministe dans sa biographique officielle.

À lire aussi sur la Duchesse:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.