Home Lifestyle Animaux Pairi Daiza dévoile plus de 10 nouveautés pour 2019

Pairi Daiza dévoile plus de 10 nouveautés pour 2019

Facebook Pairi Daiza
Facebook Pairi Daiza

Le superbe jardin zoologique a prévu de mettre les bouchées doubles pour cette saison 2019 et ne cesse d’annoncer de retentissantes nouveautés.  Alors, d’ici à la réouverture du parc le 6 avril, on fonce à la découverte des futures aventures que Pairi Daiza nous réserve!

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le parc wallon maîtrise à merveille l’art de titiller notre curiosité et notre enthousiasme à coup de révélations. C’est ainsi que Pairi Daiza distille progressivement des informations sur ses futures animations, exclus et pensionnaires. On explore ensemble tout ce qui va changer cette année.

1 / 10
Un lieu de découverte supplémentaire
Un autre monde et de nouveaux pensionnaires
Une adorable naissance
Des jours de visite en plus
Une autre espèce dans l’Oasis
Trois jolis évènements
D’impressionnants arrivants
Bonjour Lily et Remus
Une amoureuse pour Jeti
Une espèce dite éteinte
Un lieu de découverte supplémentaire
Un lieu de découverte supplémentaire

Le Jardin des Mondes se dote d’un autre espace d’exception: le jardin sensoriel. Celui-ci prendra place dans la partie indonésienne de Pairi Daiza et proposera une expérience spirituelle inédite puisqu’il faudra s’y balader pieds nus. Il se composera de lingams, de massives pierres indiennes, ainsi que sable, de fossiles importés de Madascar, de bois, de quartz rose, d’améthystes d’Urugay… Un lieu qui s’annonce déjà aussi dépaysant qu’incroyablement beau.

Photo: Facebook Pairi Daiza

Un autre monde et de nouveaux pensionnaires
Un autre monde et de nouveaux pensionnaires

Huit Ours bruns européens débarquent cette année dans le parc au sein d’un nouveau monde baptisé « The Last Frontier ». Ceux-ci proviennent de deux familles distinctes. D’un côté quatre frères et sœurs âgés de trois ans, Tundra et Trubbel, les deux femelles et Tiburtius et Tassa, les deux mâles. De l’autre, quatre frères de deux ans: Dynamit-Harry, Vanheden, Charles-Ingvar et Rocky.

Photo: Facebook Pairi Daiza

Une adorable naissance
Une adorable naissance

Bienvenue au petit Sungai, le bébé Orang-outan né le 30 octobre et dont le nom signifie « rivière » en indonésien. Les visiteurs du parc pourront aller le rencontrer dans la Maison de l’Artisan et ses environs, situés dans le Royaume de Ganesha. Ils y découvriront l’adorable petit, entouré de sa maman Sinta, à laquelle il restera encore accroché pendant deux ans, et de son papa Gempa.

Photo: Facebook Pairi Daiza

Des jours de visite en plus
Des jours de visite en plus

Cette année, pour la toute première fois, Pairi Daiza ne fermera pas totalement ses portes en hiver. En effet, une fois la saison d’Halloween achevée le 11 novembre, il vous sera possible de retourner fouler les allées du parc dès le 14 décembre et jusqu’au 5 janvier 2020. L’occasion de, qui sait, peut-être admirer les magnifiques paysages du jardin zoologique sous la neige et en tout cas de découvrir des illuminations et des animations uniques, créées spécialement pour l’occasion.

Photo: Facebook Pairi Daiza

Une autre espèce dans l’Oasis
Une autre espèce dans l’Oasis

On pourra en effet y admirer les araçaris, de superbes oiseaux ressemblant très forts à des toucans, excepté leur queue plus longue et leur bec plus dur. Sept specimens de ces oiseaux issus d’Amerique du Sud intègreront l’Oasis: trois mâles Araçaris de Beauharnais, un mâle Araçari de Humboldt, un mâle et une femelle Araçaris vert et un mâle et une femelle Araçaris d’Azara.

Photo: Facebook Pairi Daiza

Trois jolis évènements
Trois jolis évènements

Le baby boom continue à Pairi Daiza, avec la naissance de trois petits dromadaires. Adèle, née le 20 janvier, Nelson, né le 22 janvier et enfin une petite dernière arrivée le 7 février et n’ayant pas encore de prénom. Le parc vous propose dès lors de voter pour choisir son patronyme: se nommera-t-elle Malia ou Sasha? Un clin d’œil au papa des trois petits, baptisé lui Barack comme l’ancien président des Etats-Unis!

Photo: Facebook Pairi Daiza

D’impressionnants arrivants
D’impressionnants arrivants

Ils débarquent en meute dans le Jardin des Mondes. Voici les loups du Canada, dont le nouveau territoire s’étendra dans The Last Frontier. Il s’agit d’une famille composée de Nita, une femelle de deux ans, Nanouk, un mâle âgé de trois ans et de leurs quatre petits, trois garçons et une fille.

Photo: Facebook Pairi Daiza

Bonjour Lily et Remus
Bonjour Lily et Remus

On accueille aussi le mini Remus, de l’espèce des sitatungas, sortes d’antilopes, né début février. Il a déjà rencontré Lily, venue au monde le 10 janvier. On pourra découvrir ces petites merveilles dans la partie africaine du parc.

Photo: Facebook Pairi Daiza

Une amoureuse pour Jeti
Une amoureuse pour Jeti

Pairi Daiza accueille Laya, une Léopard des neiges arrivée cette hiver. Le parc participe ainsi à un programme européen de conservation de cette espèce considérée comme « en danger » par l’IUCN, l’International Union for Conservation of Nature. Ces animaux ne sont en effet plus que 300 à 4000 à vivre dans la nature. Elle rejoint Jeti, le mâle Léopard des neiges. Le but de l’initiative: préserver le patrimoine génétique de cette espèce et permettre aux scientifiques d’étudier et comprendre les habitudes de ces magnifiques animaux.

Photo: Facebook Pairi Daiza

Une espèce dite éteinte
Une espèce dite éteinte

Un pensionnaire très spécial arrive au jardin zoologique. Il s’agit de Saladin, un Oryx algazelle, considéré comme une espèce éteinte dans la nature, mais que l’on tente actuellement de réintroduire dans son milieu naturel, au Tchad et au Sénégal.

Photo: Facebook Pairi Daiza

Un autre changement impressionnant

Autre transformation et pas des moindres, le lancement de la Terre du Froid, un nouveau monde comprenant une zone arctique, une forêt sibérienne et un espace dédié à l’Antarctique. Ainsi que la partie hôtelière du parc, qui devrait compter 50 logements. Un hôtel à proprement parler mais aussi 10 maisons indiennes, 4 maisons de pêcheurs et 10 maisons Troglodytes, déployées sur une surface de 8 hectares.

D’autres nouveautés à venir

Et ce n’est pas fini! Jusqu’au 6 avril, Pairi Daiza continuera à dévoiler ses futures nouveautés de la saison. Pour n’en manquer aucune, rendez-vous sur le Facebook du parc ou sur le site de celui-ci, dans la rubrique nouveautés, où une carte s’étoffe au fur et à mesure de nouveaux points d’intérêts!

On profite encore un peu du parc:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.