https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/
Home Lifestyle Les femmes seraient plus susceptibles de devenir accro au cannabis

Les femmes seraient plus susceptibles de devenir accro au cannabis

Grinder with crushed cannabis flowers and not twirled jamb on the background of a black wooden table; Shutterstock ID 1008760504; Purchase Order: -

“Cette étrange cigarette ne nous rend pas hagard (…) vivons à notre époque et dédramatisons” chantait Matmatah… Mais est-ce bien vrai? Selon une étude italienne récente, les femmes seraient plus susceptibles que les hommes de devenir accro au cannabis, alors même que ces derniers en consomment plus.

En cause, l’oestrogène, soit l’hormone sexuelle féminine, qui les rend plus facilement dépendantes. Ainsi, selon le Dr Liana Fattore, auteur de l’étude, les femmes sont biologiquement plus sensibles à la diffusion de la dopamine dans le cerveau, qui y crée instantanément du plaisir, et donc, aux effets du cannabis. Pour arriver à cette conclusion, la scientifique a étudié les effets de la drogue sur des rats masculins et féminins. “Les mécanismes endogènes, l’oestrogène par exemple, sont à l’origine de la sensibilité face aux cannabinoïdes. Chez les rats, l’hormone féminine oestradiol impacte les aspects du comportement concernés par la consommation de drogues en modulant le système endocannabinoide, qui influence la production d’oestradiol en retour”.

Le cannabis est la drogue illicite la plus consommée au monde. Bien qu’il soit associé à des effets négatifs sur la santé, y compris le risque de développer une addiction, le cannabis médical et récréatif est de plus en plus légalisé. Identifier les facteurs qu’impliquent la consommation de cannabis et l’addiction devient alors essentiel.

D’autant que “l’étrange cigarette” de Matmatah n’est pas aussi innocente qu’on le croit. Non seulement 10% des consommateurs de cannabis en deviendraient dépendants, mais en prime, cette accoutumance s’accompagne bien souvent également d’une dépendance au tabac. Autant de bonnes raisons de ne pas en fumer – d’autant qu’en prime, on a quelques idées excellentes pour la santé pour stimuler notre taux d’oestrogène…

Lire aussi:
Au Québec on pourra être diplômé en culture de weed 
15 stars qui se sont droguées
Accro à la weed? Remplacez le cannabis par de la diamana