Home Lifestyle Les femmes SDF sont victimes de viols, mais personne n’en parle

Les femmes SDF sont victimes de viols, mais personne n’en parle

Le sujet est méconnu, presque tabou: selon l’enquête de France Info, environ une femme SDF sur trois a été agressée sexuellement.

Aucune étude n’a été faite sur le sujet, donc il n’existe pas de chiffres officiels. Et pourtant, si l’on discute avec les acteurs de l’aide aux sans-abris ou SDF, les interlocuteurs sont tous formels: les femmes SDF sont fortement exposées aux viols et agressions sexuelles. En témoigne les propos glaçant d’une ancienne SDF, recueillis par France Info pour son enquête sur la situations des femmes sans-abris: “J’ai été violée 70 fois en 17 ans de rue”. Ce n’est pas un cas isolé: France Info a récolté plusieurs témoignages allant dans ce sens. Selon l’association Entourage, une femme sans-abri est agressée toutes les huit heures en France. Et ce qu’on a tendance à oublier, c’est qu’en France, en 2012, 38 % des SDF étaient des femmes (d’après les derniers chiffres de l’Insee).

Indifférence totale

La situation est dramatique, et pourtant, ces violeurs et agresseurs sévissent dans l’indifférence la plus totale. Bien forcés de réaliser qu’on ne des SDF que lorsqu’il fait froid dehors, tel un marronnier… Pourtant, ces femmes vivent de véritables cauchemars au quotidien:

J’ai été violée par d’autres sans-abri mais aussi par des hommes avec un domicile, qui m’ont dit que j’étais moins chère qu’une prostituée

explique l’une. “Dès qu’un mec s’approche, je m’urine dessus pour le faire fuir” témoigne une autre. Des situations quasi inévitables dès lors qu’elles n’ont aucun endroit où se réfugier. Et où être prises en considération. Car si elles pourraient porter plainte, elles expliquent ne pas être les bienvenues dans les commissariats. La seule solution résiderait en des centres d’accueil qui leur seraient réservés: mais ils sont malheureusement encore trop peu nombreux.

À lire aussi: