Home Lifestyle Les 3 clés d’une bonne pause au travail

Les 3 clés d’une bonne pause au travail

Passer sa pause sur internet ou sur les réseaux sociaux, ce n’est pas faire une pause! Dans le cadre des résultats de l’enquête sur la pause au travail réalisée par l’assureur NN, Isabelle Hoebrechts, administratrice déléguée de 361°, nous parle des éléments clés pour se déconnecter.

15% des employés belges ne prennent pas de pause à midi, 64% des employés ne prennent pas plus d’une demi-heure de pause sur le temps de midi et plus d’un Belge sur trois passent sa pause à surfer sur internet et à consulter les réseaux sociaux révèle l’enquête menée par l’assureur-vie NN sur les pauses au travail. Ces chiffres doivent nous interpeller et nous pousser à agir, car les pauses sont salutaires (même si vous n’en avez pas l’impression). Elles permettent d’augmenter la créativité, de rétablir la concentration mais aussi de faire le plein d’énergie et de diminuer le sentiment de fatigue. « 41 % des personnes interrogées déclarent avoir chaque semaine une petite baisse de régime à la fin de la journée de travail. »

Lire aussi: Les Belges et le bonheur: qui sont les plus heureux?

Les 3 clés de la pause au travail

1

Ni ordi ni smartphone

La clé d’une pause qualitative consiste à se couper du monde digital le temps de celle-ci. « Aller sur internet ou scroller les réseaux sociaux, ce n’est pas faire une pause. Car, on n’arrête pas son cerveau pendant ce moment-là alors que le plus important dans une pause, c’est justement de se déconnecter! Et à force de ne jamais être en « off », on va accumuler de plus en plus de fatigue jusqu’au jour où cela deviendra vraiment grave. On rend notre cerveau malade à force de ne jamais l’arrêter » explique Isabelle Hoebrechts, administratrice déléguée de 361° et spécialisée dans le bonheur au travail

2

Faire des choses simples

Des choses simples mais qui font du bien comme aller dehors et observer la nature, écouter de la musique qu’on aime, bavarder et rigoler avec ses collègues, prendre un café collectif… « Ça n’a rien d’extraordinaire ou de révolutionnaire comme idée mais c’est bon de le rappeler, car au final, ces petites choses toutes simples ont complètement disparu de notre vie » déclare Isabelle Hoebrechts. Pour la spécialiste dans le bonheur au travail, il faut également que les employeurs encouragent leurs employés à prendre des pauses qualitatives.

Faire des choses simples

3

En prendre régulièrement

Les statistiques le disent, après 50 minutes, la concentration diminue forcément. « Il ne faut pas oublier qu’on est des humains et pas des machines » explique Isabelle. On veillera donc à s’arrêter régulièrement pour recharger ses batteries.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.