Home Lifestyle Le keto diet, le régime qui promet de maigrir en mangeant gras

Le keto diet, le régime qui promet de maigrir en mangeant gras

Les routines minceur se succèdent et ne se ressemblent pas. Dernière à faire fureur, la diète cétogène, baptisée keto diet de l’autre côté de l’Atlantique. Un régime inventé il y a près d’un siècle mais connaissant seulement aujourd’hui son heure de gloire, notamment auprès des sportifs. Son principe? Prohiber le sucre et favoriser les graisses.

Retrouver la ligne sans passer par la case salade verte et vinaigrette light n’a rien du fantasme de gourmande, du moins si l’on en croit le keto diet, formule qui semble parfaite pour les carnivores et les amoureux du beurre et du fromage.Très proche du régime paléolithique, inspiré des chasseurs-cueilleurs de la préhistoire, elle a été créée dans les années 20 pour atténuer voire supprimer les crises d’épilepsie chez les enfants. Le concept du régime cétogène: diminuer les glucides jusqu’à 50 petits grammes (l’équivalent d’une pomme de terre et demie), seulement 5% de l’apport journalier recommandé, et les remplace par des menus à haute teneur en gras.

Huile et sauces à souhait

Sur le net, les recettes de diète cétogène fourmillent. Et, en observant les assiettes de lard et d’œufs frits ou encore de saucisses trempant dans la sauce, il est difficile de croire que l’on a bien affaire à un régime. Tout le succès du Keto Diet tient en effet dans sa tendance à contrer les idées reçues qui associent forcément perte de poids et privation globale. Pour les adeptes de cette méthode, les calories ne sont en effet pas responsables de l’excès de poids, mais plutôt leur source et surtout leur combustion. Et manger un maximum de lipides et de protéines favoriserait l’élimination des graisses.

Attention aux idées reçues

L’adopter signifie dès lors dire un aurevoir déchirant aux desserts et pâtisseries, mais aussi aux céréales, riz, pâtes, pommes de terre, blé, quinoa et maïs. Ainsi qu’aux légumineuses amidonnées comme les pois, les lentilles ou les haricots. Et éviter au maximum les recettes déjà préparées et contenant souvent une grande dose de sucre raffiné.  Mais inutile de s’imaginer abandonner le chocolat pour se rabattre sur les chips. Si les graisses sont plus que bienvenues, elles ne peuvent être transformées et certainement pas provenir d’une nourriture de fast-food. Le keto diet fait donc la part belle aux fruits de mer, volaille, viande, beurre, olives, avocats, fromages naturels ou encore produits laitiers gras comme la crème fraîche ou le mascarpone. Il permet aussi de consommer sans modération les noix, amandes ou noisettes et une majorité de légumes, dont notamment les tomates, l’ail, les oignons, les épinards et les choux.

Les dangers de l’excès

Mais, si l’on sait qu’un régime riche en glucides est à plus ou moins long terme mauvais pour l’organisme, augmentant les dangers de maladies cardiovasculaires, d’obésité ou de diabète, des carences en sucre et d’autant plus si elles s’accompagnent d’un excès de graisses, favorisent les calculs rénaux, les risques cardiaques et la fatigue. On reste donc des adeptes du classique manger sain et équilibré, en quantité raisonnable. Une technique peut-être moins miraculeuse au premier abord, mais qui évite l’effet yoyo et surtout les problèmes de santé.

Quelques exemples de keto diet:

On continue de passer nos assiettes au crible:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.