Home Lifestyle La contraception pour hommes, disponible en 2021?

La contraception pour hommes, disponible en 2021?

C'est une grande nouvelle: les recherches sur la contraception masculine ont fortement avancé ces dernières années, ce qui pourrait laisser présager le lancement d'une pilule masculine d'ici 5 ans. 

Pour le moment, la contraception est encore affaire de femmes. C'est à nous de devoir penser à avaler notre pilule tous les jours, au grand désespoir des éternelles distraites. Quand on est doté d'un pénis, par contre, le choix des contraceptifs est restreint. On a le préservatif, la vasectomie et puis… plus rien.

Commercialisation possible en 2021

Mais tout ça est peut-être sur le point de changer. Des chercheurs de l'Université de Wolverhampton en Angleterre ont trouvé un moyen de stopper les spermatozoïdes lors de leur course vers l'ovule. Les scientifiques devraient, grâce à cette grande avancée, être capables de fabriquer un contraceptif pour hommes. Mais cette étape pourrait tout de même prendre du temps. Le professeur Howl, principal auteur de l'étude, espère pouvoir commercialiser des produits contraceptifs masculins en 2021.

Les effets secondaires enfin pris au sérieux

Pour le moment, les effets secondaires (acné, dépression, baisse de libido) sont encore trop nombreux. Comme les nôtres, me direz-vous! Eh oui, les effets secondaires parfois très importants des contraceptifs pour femmes ont rarement été pris au sérieux et n'ont jamais empêché leur commercialisation. Espérons donc que ces recherches pour limiter les effets puissent également être utilisées à bon escient pour la contraception féminine. 

52 % des hommes prêts à prendre la pilule

En 2015, une enquête britannique avait révélé que 52 % des hommes étaient prêts à prendre une pilule contraceptive quotidiennement. Ce procédé pourrait permettre de responsabiliser les hommes quant à la contraception. 

On vous parle aussi de contraception par ici:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.