Home Lifestyle JUILLET SANS PLASTIQUE: comment dire non au plastique à usage unique?

JUILLET SANS PLASTIQUE: comment dire non au plastique à usage unique?

Aujourd’hui, en plus d’être la Journée Mondiale sans sacs plastique, c’est aussi un moment parfait pour commencer le mois sans plastique. Et pour y voir plus clair, voilà quelques astuces bien senties pour faire de ce mois sans plastique, une habitude toute l’année.

Se débarrasser du plastique à usage unique? CHALLENGE ACCEPTÉ!

Plastic Free July

Lancé à Perth (Australie) en 2011, le Plastic Free July était une simple initiative communautaire pour bannir le plastique à usage unique pendant un mois. Mais suite à son énorme succès, il s’est étendu au rang mondial. Mais c’est quoi exactement, le plastique à usage unique? Et bien, comme son nom l’indique, il s’agit du plastique qui ne sert qu’à emballer des biens, comme par exemple les sacs plastique du supermarché, les emballages que l’on jette après avoir ouvert son produit, les bouteilles en plastique (et tout ce qui nous sert de contenant à usage unique comme les pailles, les gobelets, couverts et assiettes en plastique) et les sacs poubelle. En gros, ce plastique là n’est destiné qu’à une seule chose: être jeté.

Pendant un mois, ce challenge purement personnel vous permet de prendre de meilleures habitudes de consommation. Et de les garder! Aussi, il ne s’agit que d’acquérir des réflexes de tous les jours pour éviter que nos mers et nos océans ressemblent à des décharges publiques. Et surtout, que les animaux arrêtent de prendre nos sacs en plastique pour de la nourriture. (On ne serait pas ravies ravies de mettre ça dans notre gosier non plus…)

Concrètement, je fais quoi?

Parler, c’est bien joli. Mais en attendant, notre poubelle à recyclage continue de déborder (et même si ça s’appelle du recyclage, ça n’en reste pas moins de la pollution inutile et de la production de plastique superflue).Histoire de bannir le plastique de votre vie de tous les jours, voilà quelques astuces pour commencer dès aujourd’hui votre challenge du mois de juillet sans plastique.

Seinfeld GIF - Find & Share on GIPHY

  • Penser à la consigne pour les bouteilles

Vous n’aimez pas l’eau du robinet? Vous êtes une dingue de jus de fruits? Plutôt que de remplir votre poubelle à recyclables avec des tonnes de bouteilles en plastique, pourquoi ne pas opter pour l’option verre? Plus pratique, elles vous permettront d’économiser de l’argent (puisque le prix de la bouteille vous est remboursé quand vous la ramenez) et de faire du bien à la planète. Génial, non?

  • Opter pour l’option vrac

Semoule, raisins, noix, farine, petits gâteaux ou riz. Voilà autant de produits que vous pouvez trouver en vrac dans certains supermarché, magasins bio et épiceries fines. En plus de payer moins cher (puisque vous ne payez pas l’emballage), cette astuce vous permet de n’acheter que ce dont vous avez réellement besoin. Anti-plastique ET anti-gaspi. On adore!

  • Se lancer dans des préparations maison

Le houmous, c’est vraiment délicieux. Mais saviez-vous que c’était aussi ultra simple à faire? Beaucoup des produits que l’on achète en grande surface sont ultra simples à reproduire à la maison et ne demandent que très peu de temps. Aussi, cherchez des tutos sur Youtube et des recettes sur vos sites préférés. Vous économiserez des emballages plastique inutiles et vous aurez aussi la satisfaction de tout faire vous-même!

  • Coudre / acheter des sacs réutilisables en tissus

Que ce soit pour acheter du vrac, des fruits ou des légumes, les sacs en plastique sont omniprésents. Histoire de ne pas se retrouver coincée chez le primeur, pensez à amener avec vous des petits sacs réutilisables en coton pour y glisser toutes vos emplettes. Les fruits et légumes ayant déjà un « emballage » naturel, rien ne vous oblige d’ailleurs à les mettre dans des sacs plastique. Vous pouvez également les empiler dans un carton, si jamais l’option sac réutilisable ne vous botte pas trop.

  • Dire non au sac plastique des magasins

Depuis samedi, c’est les soldes! Et dans les magasins, les sacs plastiques défilent au grès des achats des clients. Pour ne pas se retrouver forcée d’en prendre un, amenez des sacs en tissus avec vous. Vous pourrez y glisser toutes vos acquisitions.

  • Achetez-vous une jolie gourde

Plutôt que de descendre au distributeur tous les midis pour aller chercher une bouteille d’eau, achetez-vous une gourde. Certaines sont même équipées d’un système de filtration, ce qui vous permet à la fois de sauver la planète et de boire de l’eau aussi bonne qu’en bouteille.

  • Remplissez vos contenants de produits ménagers

Vos contenants de lessive et de produit vaisselle sont bientôt vides? Plutôt que de les jeter et d’en racheter des nouveaux, recherchez les magasins où vous pouvez les re-remplir. Beaucoup d’enseignes bio ont intégré ces pratiques à leur magasin. Et c’est absolument génial!

  • N’oubliez pas les « machines à lait »

Pourquoi acheter des packs de bouteilles plastiques de lait quand vous pouvez aller re-remplir vos bouteilles directement au distributeur. Tout comme les machines à pain, le lait est bien frais et vient directement de la ferme. Renseignez-vous pour savoir s’il y en a dans votre entourage. Si non, privilégiez toujours l’option brique en carton plutôt que bouteilles plastique.

  • Pensez aux sacs biodégradables pour les crottinettes de Médor

Et les chiens, dans tout ça? Si vous sortez votre chien tous les soirs et tous les matins, vous utilisez deux sacs à crotte par jour. Ce qui fait 730 par an et 13 140 sur une vie de chien de 18 années. Pour limiter les dégâts, pensez aux sacs biodégradable spéciaux toutous. On en a trouvé ici et .

  • Avez-vous vraiment besoin d’une paille?

Mais non, on ne vous fait pas la morale ma jolie. On vous dit juste qu’une paille en plastique n’est pas indispensable, tout simplement. Et surtout, il existe maintenant des alternatives en papier. Parce que quitte à la jeter juste après, autant qu’elle se dégrade assez vite, non?

Et vous, avez-vous d’autres astuces pour réduire vos déchets au quotidien? On espère en tout cas que vous accepterez le challenge du mois sans plastique à usage unique. Parce qu’à la rédac’, on a déjà commence!

Pour prendre soin de l’environnement, on pense aussi à:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.