Home Lifestyle Job Peut-on vous interroger sur vos projets d’enfants lors d’un entretien d’embauche?

Peut-on vous interroger sur vos projets d’enfants lors d’un entretien d’embauche?

Un employeur a-t-il le droit de demander à une candidate si elle est enceinte ou si elle compte fonder prochainement une famille?

Christine Molitor, conseillère juridique chez Partena Professional, répond à cette question.

Une atteinte à la vie privée

Les interrogations relatives à une grossesse ou future grossesse ne sont pas autorisées par la loi lors d’un entretien d’embauche. Des questions telles que « êtes-vous enceinte? », « aimeriez-vous fonder une famille? » ou encore « et le deuxième, c’est pour quand? » sont strictement interdites.  Elles concernent la vie privée des candidats.

Une exception

« Cette question pourrait se justifier uniquement si elle s’avère pertinente en raison de la nature et des conditions d’exercice de la fonction » explique Christine Molitor. Si, et seulement si, le job pourrait s’avérer dangereux pour une femme enceinte ou l’enfant qu’elle porte alors l’employé a le droit d’interroger la candidate sur une éventuelle grossesse.

Comment réagir si on vous pose la question?

Expliquez poliment à votre correspondant que cette question ne le regarde pas et n’a pas sa place dans un entretien d’embauche. La jurisprudence européenne autorise même qu’une femme mente en répondant à cette question indiscrète, à condition évidemment que sa réponse ne la mette pas elle ou son bébé en danger.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.