Home Lifestyle Job Envie de vous lancer à votre compte? Voici les secteurs les plus...

Envie de vous lancer à votre compte? Voici les secteurs les plus prometteurs

Still life of a small shopping cart and red computer mouse on turquoise background

Parce que le COVID-19 n’en finit pas d’impacter le moindre aspect de nos vies quotidiennes, Partena Professional a décidé de s’intéresser à son impact sur les indépendants qui ont lancé leurs activités en 2020. Verdict? Sans véritable surprise, ils sont bien moins nombreux qu’en 2019. Ce qui ne veut pas dire que certains secteurs ne tirent pas leur épingle du jeu.

Selon l’étude de Partena Professional, le nombre d’indépendants qui se sont lancés en 2020 (les « starters ») a ainsi diminué de 21% par rapport à 2019, une baisse qui a été fortement influencée par l’évolution de la pandémie de COVID-19 au cours de l’année. Preuve en est: les chiffres des starters en janvier et février 2020 étaient similaires à ceux observés en 2019. C’est lors du premier confinement que l’impact du COVID s’est fait le plus ressentir, avec 20% de starters en moins en mars 2020 par rapport à 2019 et une diminution qui a atteint un pic de -60% en avril 2020 et -47% en mai 2020.

Certains secteurs florissants pour les indépendants

Sans véritable surprise non plus, ce sont les secteurs les plus touchés par la crise qui ont enregistré la baisse la plus importante du nombre de nouveaux indépendants en 2020. Les indépendants qui se sont lancés dans l’exploitation de restaurants et de cafés ont diminué de 46%, et la diminution se porte à -30% dans le bâtiment et la construction, à -51% pour les chauffeurs de taxi et à -60% pour les aides à domicile. Ce qui ne veut pas dire que d’autres secteurs n’ont pas été florissants pour les indépendants.

Partena Professional constate ainsi une nette augmentation des starters actifs dans l’e-commerce (+66%) ainsi que dans les professions paramédicales, telles que les infirmiers (+13%), les kinésithérapeutes (+35%) et les logopèdes (+23%). Les secteurs de la vente à domicile (+17%), et le développement web (+50%) ont également été prisés par les starters en 2020″

Autre constat? Les tranches d’âge les moins impactées sont celles des 25-30 ans (-12% de starters en 2020 par rapport à 2019) et les moins de 25 ans (-19%). La diminution est plus importante chez les 30-40 ans (-25%), les 40-50 ans (-23%) et les 50-65 ans (-28%).  L’âge moyen de l’indépendant qui se lance a par ailleurs diminué de 36,7 à 36,1 ans. Et si c’était un signe que vous approchez de l’âge idéal pour vous lancer?

On vous partage bons plans et conseils ici: