Home Lifestyle Job JOB: pourquoi optons-nous de plus en plus pour un mi-temps?

JOB: pourquoi optons-nous de plus en plus pour un mi-temps?

De plus en plus de "vingtenaires" s'orientent vers un emploi à temps partiel. Aujourd'hui, une jeune femme sur dix travaille en 4/5e. Comment ça se fait? Pour le savoir, nous avons interrogé Amélie Rombauts, analyste de tendances chez Trendwolves.

Pourquoi les jeunes sont-ils de plus en plus nombreux à travailler à temps partiel?

"Les vingtenaires sont souvent nommés la génération 'slash'*. Avant, l'on se définissait par une seule fonction: 'Je suis Laura, account manager'. Mais aujourd'hui quand on regarde les descriptions des profils professionnels de nombreux jeunes, ils se décrivent comme très polyvalents: je suis bloggeur, copywriter, j'aime prendre des photos, je suis foodista… Ils veulent être plus que la fonction qu'ils pratiquent et construisent leur identité sur base de leurs intérêts et de leurs hobbys. Et, pour développer pleinement de leurs passions, ils ont besoin de temps et optent dès lors souvent pour un emploi à temps partiel.

La génération Y a grandit dans un univers rempli de stimuli et en constante évolution, ce qui, loin de les dépasser, catalyse leur énergie. Ils sont toujours en recherche de nouveaux stimuli, leur travail à lui seul ne suffit pas.

Quelle est leur vision du travail?

"Les jeunes  refusent un rythme constamment effréné. Ils veulent être efficaces: se donner à fond dans le boulot que si c'est nécessaire, et avoir d'autres activités le reste du temps. Ils sont généralement flexibles.

S'ils souhaitent par exemple quitter leur emploi à 17 heures pour aller suivre une formation, cela ne leur pose pas de problème de rallumer leur portable en cours de soirée pour continuer à bosser.

Cette alternance de travail et de moments de détente leur permet de rester créatifs et motivés."

S'inquiètent-ils de leur réussite et de leur retraite?

"Ils recherchent rarement à effectuer une longue carrière au même endroit. Ils optent plutôt pour des collaborations à court terme, qui leurs permettent de sauter d'un projet à l'autre. S'élever toujours plus haut dans son milieu professionnel n'est plus la norme.

Quant à la pension, il est évident que cela les tracasse. Mais l'avenir leur semble tellement incertain qu'ils se focalisent d'abord sur le présent et le vivre le mieux possible.

À savoir avant d'opter pour un emploi à temps partiel

Outre les avantages en terme de temps, de liberté et de développement personnel, ce système possède aussi certains inconvénients qu'il est essentiel de connaître:

1. Travailler moins signifie avoir moins de jours de congé, un pécule de vacances réduits et moins de chèques repas.

2. Si vous perdez votre emploi, vous bénéficierez d'allocations de chômage restreintes par rapport à celles d'un temps plein.

3. Avant de vous lancer dans un temps partiel, renseignez-vous sur la répartition de vos heures. Est-elle optimale et vous laisse-t-elle l'occasion d'utiliser ce temps comme vous le souhaitez? 
 

4. Selon les termes actuels, vous obtiendrez une pension complète après 45 ans de travail effectif. Moins d'années prestées vous conduiront à obtenir une somme plus faible à la retraite. Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous adresser au service du personnel de votre entreprise ou à consulter le site  du Service fédéral des Pensions: www.sfpd.fgov.be.

Texte: Katrien De Groef. Photos: Tim De Backer. Adaptation: Barbara Wesoly.

D'autres articles job par ici:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.