Home Lifestyle Faut qu'on parle FAUT QU’ON PARLE: seulement 3% des prix Nobel scientifiques sont des femmes

FAUT QU’ON PARLE: seulement 3% des prix Nobel scientifiques sont des femmes

Ce jeudi 5 octobre, la Fondation L’Oréal-UNESCO For Women in Science a décerné trois Bourses d’études afin de permettre à trois scientifiques de poursuivre un doctorat dans leur discipline respective. Au cours de cette soirée, on nous rappelle un constat affligeant: seulement 3% des prix Nobel scientifiques ont été attribués à des femmes. Seulement 28% des chercheurs sont des femmes. Faut qu’on parle.

Des chiffres accablants

Selon une étude menée par la fondation L’Oréal-UNESCO For Women in Science, 69 % des répondants (parmi un panel de 5000 personnes interrogées) estiment que les femmes manquent de capacités pour être des scientifiques de haut niveau. Toujours selon cette même étude, 90% d’entres eux estiment que les femmes ont des aptitudes dans tous les domaines sauf en sciences. Elles manqueraient selon eux de persévérance, d’un esprit rationnel, de sens pratique et d’esprit analytique. On continue ou le niveau de misogynie a atteint son point culminant?

Les femmes, l’équilibre

Selon de nombreuses études, plus la parité est respectée dans une équipe de chercheurs, meilleurs sont les résultats obtenus. Et pourtant, c’est au sommet de la hiérarchie que l’absence de parité est la plus flagrante: seul un poste sur dix est attribué à une femme.

L’Oréal-UNESCO For Women in Science

Depuis sa création en 2007, la fondation L’Oréal-UNESCO For Women in Science a soutenu pas moins de 2700 jeunes femmes dans 115 pays. La fondation souhaite aider et récompenser les chercheuses émérites afin d’encourager plus de femmes à se lancer dans les métiers scientifiques et des les aider à poursuivre leur carrière.

Un véritable tremplin

Aurélie De Groote, Mieke Metzemaeckers et Dr. Emmanuelle Wilhelm sont les trois lauréates de cette promotion 2017. Ces scientifiques ont en commun d’être jeunes, d’exceller dans leurs travaux et de faire preuve d’un courage et d’un engagement dans le domaine de la recherche scientifique hors du commun. Grâce à cette bourse de 60 000€, chacune d’entre elles pourra entamer son Doctorat et ainsi mettre en œuvre son projet de recherche. En espérant qu’un jour, l’une d’elle devienne la 17e femme à se voir décerner un prix Nobel scientifique.

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.